Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 46
Points d'expérience : 37
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageMar 14 Fév - 14:42



DUST
LIBRE
_ Mais putain c'est quoi ce monde à la con !

Elle frappa du pied dans une canette qui s'envola au loin pour atterrir derrière une carcasse de voiture, ce qui brisa le silence si pesant. Elle venait de se réveiller et déjà en rogne à cause du froid, la solitude commençait sévèrement à lui peser sur les épaules. Cela ne faisait pas longtemps qu'elle s'était retrouvée sur le Plateau, mais elle n'avait pas l'habitude d'être aussi seule. Jay avait toujours été entourée de mondes, même si personne ne la remarquait ou dans le cas contraire, cherchait à la fuir. Sur ce point, elle se retrouvait aussi seule que le personnage principal du film "Cast Away" et même pas un ballon en guise de compagnon à qui parler. Elle renifla bruyamment et cracha, au diable les bonnes manières.

Tandis qu'elle marchait dans une direction totalement aléatoire, traînant des pieds, elle se mit à chantonner un air qui lui passait par la tête, perdue dans un amas de pensées qui lui torturait l'esprit. Où pouvait-elle se rendre ? Peu importe, tout abris fera l'affaire, même si elle avait constamment cette drôle de sensation qui la suivait en permanence, comme attirée par quelque chose. La priorité était de se nourrir, mais vu l'état des environs autant allait bouffer des racines et boire dans une flaque. Elle repensa aux deux personnes qu'elle avait croisée, peut-être en rencontrerait-elle d'autre, du moins, elle l'espérait au fond d'elle, c'était juste histoire de voir du monde, de se dire qu'elle n'était pas la seule à être dans une situation de merde.

Elle sortit brusquement de ses pensées alors que l'un de ses pieds venait de heurter un bloc de pierre, ce qui la fit trébucher et elle se rattrapa vivement (et violemment) contre le capot d'une voiture. Elle tapa du poing contre, marmonna avant de se rendre compte de l'endroit où elle venait d'arriver. Une sorte de terrain vague, qui n'avait rien d'exceptionnel à part les déchets et la neige fondue qui le recouvrait. Elle se remit sur ses jambes et avança, les yeux rivés sur le sol pour trouver ce ne serait-ce qu'une babiole intéressante.

Jay s'abaissa pour ramasser ce qui semblait être une vieille conserve, la secouant à l'envers pour voir si quelque chose allait en sortir, mais rien, juste de la poussière et des cailloux. Elle jeta la boîte contre un morceau de tôle, ce qui fit éclater un bruit sec de métal qui se propagea dans les environs. Se relevant, elle enleva sa capuche pour se passer les mains dans les cheveux, qui commençaient sérieusement à s'emmêler et s'étira de tout son long, avant de bailler avec la grâce d'un chameau.

_ 'Chier c't'endroit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 57
Points d'expérience : 137
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMar 14 Fév - 15:13
J’ai fermé les yeux en entendant la détente, puis plus rien. C’est bizarre la mort. Il n’y a pas un bruit, pas un son, pas une lumière… rectification, il y a de la lumière derrière mes paupières.

J’ouvre les yeux et voie une carcasse de voiture. C’est ça, les limbes ? Marianne m’avait parlé des limbes après un peu d’exercice a 2 (si vous voyez ce que je veux dire). Elle avait peur de mourir d’une maladie qu’elle n’avait pas (un faux diagnostique). Bref ! Je me lève dans la neige et observe ce qui se trouve autour de moi. Je me trouve dans une genre de décharge automobile. Il y a des cachettes faites de tôle un peu partout et des trucs... bizarres. Je ne m’attendais vraiment à sa à ce que les limbes soient ainsi... Je marche doucement dans le froid pour aller dans une des caches. En chemin, j'arrive à voir un monde plutôt post-apocalyptique. Les limbes ne sont vraiment pas rassurants...

-Froid!

Je me les gèle, mais bon, c’est normal que tu te les gèles, quand tu ne portes pas de vêtements d’hivers et qu’il neige.  Soudainement, j'entends un bruit métallique pas très loin de moi.

_ 'Chier c't'endroit.

Je sors de ma cachette pour voir une femme aux longs cheveux sale et rouge/bruns. Sa peau, pour ce que je peux en voir, est totalement tatoué. Elle, elle est habillée pour la température, comparé a moi qui ne porte que ma veste rouge sur ma camisole noire et un jeans avec mes bottines et mon collier en métal (qui augmente le froid à mon cou). Je m’approche de la femme, en faisant exprès de faire du bruit pour être remarqué.

-Bonjour! Je m’appelle Laura! Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 46
Points d'expérience : 37
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageMar 14 Fév - 16:31



DUST
LIBRE
Il y a bien un truc auquel Jay ne s'attendait pas : rencontrer si soudainement une personne, sans savoir quoi faire ou quoi dire. Elle tressaillit quand un bruit résonna dans son dos et en une fraction de seconde se retourna, pour faire face à la nouvelle arrivante. Elle paniqua ne serait-ce que deux secondes, avant de se calmer, remettant sa capuche par la même occasion, par simple réflexe comme pour se protéger des regards curieux.

_ Yo, hum, Laura, j'suis... Jay.

Elle se mordit la lèvre inférieure, avant de regarder autour d'elle, comme pour s'assurer qu'il n'y avait personne d'autre qui allait débarquer par surprise. Puis elle regarda de nouveau la jeune femme, l'examinant de la tête aux pieds en se demandant d'où elle venait. Elle laissa planer un long et lourd silence, réfléchissant à ce qu'elle devait dire, ce qui la rendait davantage... bizarre ? Elle garda une certaine distance avec la nouvelle, hésitante, le regard fuyant.

_ Ouais, euh, ça va ? 'Fin... j'sais pas trop quoi dire, tu me prends un peu au dépourvu là, j'm'attendais pas à rencontrer quelqu'un si vite.

Elle se frotta l'arrière du crâne, zieuta à nouveau cette Laura, avant de s'avancer près d'une voiture pour continuer ses recherches. Ouvrant la portière, elle ne s'attendait pas à ce que cette dernière commence à se disloquer vu l'état pitoyable de la chose. Elle s'engouffra ensuite dans le véhicule pour fouiller et se réchauffa un peu par la même occasion, mais ne trouva qu'un vieux portefeuille vide dans la boîte à gants et un gilet de sécurités sous le siège. La poussière dans le véhicule la fit éternuer.

_ Tu viens de débarquer ici ou ça fait longtemps qu't'es là ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 57
Points d'expérience : 137
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMar 14 Fév - 18:22
Elle s’appelle Jay. Intéressent! Ça ressemble à jouir… Elle me dit qu’elle ne s’attendait pas a voir quelqu’un aussi rapidement, puis elle s’éloigne. Je regarde donc Jouir Jay aller vers une voiture et en arracher la porte pour pouvoir entrer dedans. Wo! La violence, c’est tolérance 0 avec moi, sauf si ça a un lien avec le sexe!

Tiens…  Elle entre dans la voiture et semble fouiller.

-Tu viens de débarquer ici ou ça fait longtemps qu't'es là ?
-Je viens d'arriver... et toi?

Soit elle me répond de l’intérieur de la voiture et je ne l’entends pas, soit elle ne me répond pas. Les deux choses sont plausibles… Je suis seule avec cette fille qui ne semble vraiment pas à l’aise…

En ce moment, ça va mal! À moins que je ne rencontre quelqu’un d’HYPER sexy! Là, ça va bien aller! Je suis en manque de sexe, moi! C’est comme manger, j’en ai de besoin 3 fois par jour!

-Tu sais où je pourrais me trouver une personnes HYPER sexy? J’suis en manque…

Avant d’avoir une réponse, je sens que je commence a avoir faim de nourriture… bizarre… on a faim après la mort? Ok… mais est-ce qu’on peut mourir de faim? Je ne veux pas tester. En attendant, on fait quoi?

-Bon! On ne va pas rester là a ne rien faire! Il faut d’abord qu’on trouve a bouffer… t’as une idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 46
Points d'expérience : 37
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageMar 14 Fév - 19:33



DUST
LIBRE
_ Ç'fait pas longtemps.

Jay continua de farfouiller l'intérieur de la voiture, mais à son grand désarroi, il n'y avait rien. Elle sortit du véhicule et jeta les objets qu'elle venait de trouver au dehors; un déchet de plus ou de moins, cela n'allait faire chier personne. Elle épousseta son sweat et au moment de partir dans une autre direction, elle qui n'écoutait qu'à moitié ce qu'on lui disait, fut frappée par ce que venait de dire Laura. Pardon ? C'quoi c'te question sérieux ? .

Mais elle eut à peine le temps d'ouvrir la bouche que sa nouvelle connaissance rappliqua sur le fait de trouver à manger. Elle haussa les épaules, comme pour dire qu'elle n'en avait aucune idée.

_ Bah ch'ais pas, il n'y a que de la crasse ici alors... on peut fouiller un peu les environs, s'tu veux.

Sans prendre le temps d'attendre l'autre, elle avança à travers le terrain et se mit à fouiller chaque boîte qu'elle pouvait trouver, même les poubelles, ce qui lui rappela durement sa vie sur Terre qui n'était nullement différente de la situation actuelle.

Elle tombait sur des trucs de plus en plus inutiles qu'elle se mit à penser qu'elle finirait par bouffer de la caillasse en fin de compte. Relevant une manche, elle plongea sa main dans le fond d'une poubelle et ses doigts entrèrent en contact avec quelque chose de gluant, ce qui lui fit vite retirer le bras. Une sorte de matière inconnue lui collait à la peau, elle secoua la main pour la retirer et finit par se l'essuyer sur le pantalon.

_ Dégueu. Tu trouves des trucs, toi ? Parce que franchement on va rien trouver de consistant. Là on est bon pour grailler de la merde.

Elle se tourna vers l'autre femme, la fixa un instant, avant de reprendre sa route. Elle gardait toujours cette distance de "sécurité", déjà que l'autre n'avait pas l'air net dans son esprit... Un frisson la parcourue, elle s'arrêta pour observer le lieu plus attentivement, avant de shooter dans un cailloux à ses pieds pour l'envoyer au loin. Elle entendit un bruit, un léger bruit qui était soit le cailloux qui avait ricocher sur quelque chose, soit le vent avait renversé un objet, soit autre chose. Dans tous les cas, cela ne dérangea pas plus Jay qui n'y prêta pas attention.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 57
Points d'expérience : 137
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMar 14 Fév - 21:42
Je fouille dans les voitures, dont les portes s’arrachent tout seul, pendant que Jay fouille pas très loin de moi. Lorsque je sors une veste noire salit par la poussière, Jay sort sa main d’une poubelle. Il y a un liquide d’une couleur douteusement blanche qui dégouline de sa main. Je me mets tout de suite a penser qu’il y a eu au moins une personne qui s’est amusé dans cette poubelle.

-  Dégueu. Tu trouves des trucs, toi ? Parce que franchement on va rien trouver de consistant. Là on est bon pour grailler de la merde.

Elle n’a pas tort… Soudainement, j’entends un drôle de bruit. Comme si le vent avait fait tomber quelque chose. Bof! Wathever!



-On devrait peut-être chercher ailleurs… Jay

En disant ça, je fais signe a ma compagne de voyage de me suivre dans les rues dont les maisons sont effondré, suivant mon instinct qui me dicte par où aller.

-  Tu penses qu’on aurait de la bouffe dans les maisons?
-Bonne idée! Je vais regarder s’il n’y a pas de magasines porno en même temps!

Sans même jeter un coup d’œil a ma coéquipière de recherche, je vais dans la première maison qui me semble assez stable (qui ne va pas s’effondrer) et me mets a chercher des trucs de survie (bouffe, eau, magasine porno et peut-être des vêtements chauds). J’arrive a trouver une canne de soupe encore fermer et une veste chaude un peu usé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 46
Points d'expérience : 37
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageMer 15 Fév - 15:53



DUST
LIBRE
Jay regarda Laura du coin de l’œil, soudainement hésitante quand cette dernière lui fit signe de la suivre.  Elle réfléchit une seconde, repensa à la situation et ce dit qu'il était mieux d'être accompagnée pour se promener dans les environs. Elle haussa à nouveau les épaules d'indifférence et se mit à la suivre, en arrière, s'assurant que sa nouvelle connaissance n'allait pas lui faire un coup bas. Elle remarqua par la même occasion qu'une sorte de mélasse de terre et de neige, transformée en boue, dégoulinait de ses rangers et s'était imprégnée aux bas de son pantalon, ce qui la fit pester.

Tandis qu'elle avançait silencieusement, son regard se balada de maison en maison, se disant que certaine d'entre-t'elles ferait de bons refuges. Elle pensa soudainement à ce qui pouvait y avoir à l'intérieur, de la nourriture, ou bien des vêtements, ou des matelas confortables, elle avait passé la nuit dernière allongée sur du béton.

_ Tu penses qu’on aurait de la bouffe dans les maisons ?

Laura ne se fit pas prier et Jay se dit que sérieusement, cette fille avait un problème avec le cul. Elle soupira, la regarda filer dans l'une des baraques et à son tour, s'y engouffra. La maison n'avait rien de particuliers en soi, juste des pièces lugubres et les meubles recouverts de poussière. Jay prit la peine de s'asseoir sur un vieux canapé, faisait des rebonds dessus comme pour tester le confort. Elle en profita par la même occasion pour enlever la boue de ses chaussures et bas de pantalon en grattant avec les doigts.

Elle ne resta pas longtemps assise, se levant à contre cœur pour se mettre à fouiller le reste de la maison. Elle regardait les photos, se demandait qui étaient ces personnes, pourquoi cette ville était dans un état pareil.

_ J'me demande où sont partis ces gens...

Elle se pointa dans la cuisine et ouvrit tous les placards, ne prenant pas la peine de les refermer. Elle trouva une vieille spatule en bois, qu'elle jeta et d'autres ustensiles de cuisine qui n'allaient lui servir à rien sauf si elle décidait de se mettre à préparer un plat. Puis elle eut de nouveau cette sensation bizarre qui lui chatouillait l'estomac, ce qui lui tira une grimace.

_ On va rien trouver d'plus ici, on dégage.

Elle sortit sans plus attendre, commençant à détester ces chatouillements qui la poussaient à suivre une direction.

_ Dis t'as pas cette... sensation, j'sais pas, une sensation d'être attirée par un truc. Depuis que je suis ici j'arrête pas de l'avoir et... c'est bizarre putain.

Elle râla et se mit à marcher dans la rue sans attendre Laura, ne prêtant plus attention aux autres maisons et bien décider de suivre ce sentiment qui, très certainement, la conduisait ailleurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité



MessageJeu 16 Fév - 0:48
La bibliothèque ne fut qu'un échec, une erreur parmi tant d'autres qui devait être oubliée. La jeune demoiselle continua sa malheureuse aventure et termina sa route sur un théâtre. Elle n'y resta pas plus d'une nuit, le temps de se reposer, de se réchauffer et surtout de se trouver de nouveaux vêtements. Ceux quelle portait n'étaient pas adaptés à la température frisquette. Samuel en profita donc cette soirée-là pour choisir un costume qui la rendrait unique, mais qui ferait un salut à la nouvelle couleur en forme de diamant qui ornait son tatouage de rose sur la jambe. Elle y apporta des modifications pour satisfaire ses envies, mais elle y trouva, au final, son comble.

Après une bonne nuit de sommeil, la brunette décida de rentrer chez elle. Les aventures, ça suffisait pour l'instant. Elle ne voulait rien d'autre que du linge et un peu de nourriture, à la base! Azzuen marcha quelques heures, attirée par une force inconnue, pour rejoindre son manoir en passant par plusieurs quartiers. La petite en profita pour les fouiller et récolter des ressources qui lui seraient utiles lors de son hibernation. Elle continua sa route pour atterrir dans... une fourrière remplie de carcasses rouillées? La jeune femme n'avait jamais exploré cet endroit. Toutefois, ce qui l'inquiétait, ce n'était pas son entourage, mais plutôt ces traces fraîches dans la neige. La demoiselle ne tarda pas à entendre les inconnus auxquels appartenaient les marques au sol.

Elle se cacha donc derrière les carcasses qui se trouvaient un peu partout pour les suivre au travers de leur déroute. Samuel tremblait, elle ne pouvait dire pourquoi. Était-ce à cause de son excitation de rencontrer d'autres personnes dans cet univers de mort-vivants? Ou plutôt sa nervosité..? Anyway. La brunette continua à les stalker un long moment jusqu'à ce qu'ils sortent de la maison. Elle les attendait là-bas, en plein milieu du chemin, debout, les deux mains jointes, à une trentaine de mètres. Son visage était neutre et ses mouvements robotiques comme si elle n'était composée que ferraille. Son habillement et ses gestes pouvaient leur rappeler l'image d'une poupée en porcelaine manga, presque futuriste. Le semblant de poupée fixa le vide, leva son bras en direction du manoir, toujours d'une manière aussi... peu naturelle, puis prononça un seul et unique mot. Un mot très simple.

Maison...
Revenir en haut Aller en bas
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 57
Points d'expérience : 137
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageJeu 16 Fév - 17:18
Dès que je sors de la maison avec ma canne de soupe et la veste chaude sur mon dos et je vais attendre Jay dans la rue, mais je fige en voyant une jeune fille habillée assez légèrement, mais les vêtements la couvrent pareil. Elle se tient au milieu du chemin, les mains jointes et son air est assez mignon… Elle ressemble à une poupée… je pourrais lui proposer une partie de jambe en l’air… Elle pointe dans une direction et dis :

-Maison…
-Hey, miss! Tu ne voudrais pas finir dans un des lits d’une des maisons avec moi ?

Pendant que je la regarde avec envie, la jeune femme baisse les yeux au sol et rejoint ses mains de manière tout aussi robotique que ses autres mouvements puis dit sèchement :

-Non

Je hausse les épaules et décide de suivre la direction qu’elle nous a montré, ayant toujours cette canne de soupe à la main et cette veste chaude sur mon dos. Plus j’avance, plus mon instinct me dit que j’approche de ma destination. Et puis… cette fille avait dit ‘’maison’’. Elle sait quelque chose à propos de ce qui me dicte le chemin ? Je me retourne pour ne voir… que deux silhouette pas encore coloré derrière moi… j’ai marché vite ou j’ai courue ? Bon… la deuxième option est éliminé, puisque je ne suis pas épuisé, ni même essoufflé… ça veut donc dire que j’ai marché vite. Bha! M’en fout ! Je continue donc de marcher vers… la destination que me dicte mon instinct. Au bout d’un moment, je vois la silhouette d’une grande maison se dessiner et plus j’avance, plus les trait se dessine. Mais… c’est un manoir ou quoi ?!

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 46
Points d'expérience : 37
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageVen 17 Fév - 13:28



DUST
LIBRE
Plus elle avançait, plus elle voyait une silhouette aussi petite soit-elle, se dessiner au loin. Et quand elle eut la jeune demoiselle dans son champ de vision, elle s'arrêta, la regardant avec une certaine expression. Elle était, genre, bizarre cette fille, pas naturelle mais elle lui disait quelque chose. Passant ce détail, Jay regarda ensuite la direction pointée du doigt par la nouvelle inconnue et arqua un sourcil quand cette dernière prononça le mot "Maison".

_  Quoi, t'es perdue ? T'trouves plus ta baraque ?

Eh bien, t'as qu'à te d'emmerder, avant elle envie de dire, mais quand elle vit Laura filer tout droit, Jay se mit de nouveau à la suivre, tout en zieutant discrètement en direction de la nouvelle. Plus elle avançait, plus sa sensation de tantôt s'agrandissait, elle était au moins certaine d'avancer dans la bonne direction. Elle regardait Laura s'éloigner encore et encore, mais elle garda un rythme régulier ou du moins son rythme à elle qui fait qu'elle ne se pressait jamais et que cela la faisait chier d’accélérer le pas pour rattraper une quelconque personne.

Quand elle arriva enfin à la hauteur de Laura, elle haussa les sourcils en voyant le Manoir se dressait devant-elle et siffla de stupéfaction.

_  C'est ça ta maison ? Bordel c'est grand.

Elle attendit patiemment que sa nouvelle connaissance ouvre la marche pour les mener au moins jusqu'à l'intérieur de cette belle bâtisse qui quand même, Jay devait l'avouer, n'avait en rien l'air rassurant tout d'un coup, ce qui fit grimacer la clocharde. Elle sentait que quelque chose n'aller pas, mais elle ne pouvait l'expliquer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fléau Mortel
Dieu

avatar


Messages : 65
Points d'expérience : 2021
Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 20
Localisation : Panthéon

MessageSam 18 Fév - 15:24
〖RP TERMINÉ〗

◇ Gain xps
─ Jay Hatfield : 20 xps
─ Laura Milnère : 20 xps

◇ Points d'Influence

Carreaux : 2 points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
red dust. | LIBRE [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]
» Un chat presque immortel, la pluie, toi et moi [Libre] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Ville abandonnée :: Quartier Nord :: Terrain vague-
Sauter vers: