KonstantinosDeux de Coeur
avatar


Messages : 3
Points d'expérience : 1
Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSam 10 Juin - 13:55
J'étais maintenant sur l'échafaud, entrain d'être vu par une foule de minable que j'aurais écraser comme des mouches si je n'étais pas enchaîné, ils peuvent bien rire mais si je réussis à m'en sortir j'irai tuer toute leur putain de famille devant eux et leur ferai regretter de s'avoir moquer de moi en les étranglant de mes propres main ou en foutant mes pouces dans leurs yeux.

Il y avait 4 gardes pour me forcer à me foutre à genoux. Vous voulez mettre un Dieu à genoux ? Ahahahaha ! Ils apprendront tous qu'on ne me fait pas chier et que je finis toujours par gagner. Par insistance, ces faibles finissent par me mettre à genoux, quel honte pour un être comme moi, je ne me suis pas encore assez entraîné.

-Un dernier mot, meurtrier fou ?

En entendant ces paroles, j'eu un fou rire qui débuta calmement, puis petit à petit je finis par rire à gorge déployé.

-Meurtrier fou !? Parce que vous êtes tous bien plus innocent hen ! Les humains me répugnent, vous vous croyez tous tellement supérieur alors qu'en vérité vous vous chieriez dessus si je m'approchais de vous. Vous n'êtes qu'une bande de chiots égaré qui jappe fort mais qui est incapable de mordre. Aujourd'hui, vous pensez exécuter la justice ? Oh non je ne crois pas que vous en soyez capable, parce que JE NE SUIS QUE L'UNIQUE JUSTICE !! Je jure sur la vie de vos enfants et de vos petits-enfants que je reviendrai et vous annihilerai un par un jusqu'au dernier !!

Les gardes plantèrent des lances sur mon corps et ceci sonnait la fin de mon ascension au statut de dieu. C'est dû moins ce que je croyais.

Je me réveilla très engourdis sur le sol, merde j'étais vraiment pas mort ? C'était mon imagination ? Qu'est-ce que je fais encore dans une cellule ? Bordel. Je pris la peine d'observer ma petite chambre et l'extérieur mais ne voyait personne d'autre que moi, en fait je me rendis compte que tout était trop calme, pas un seul bruit résonnait dans cette prison pourris.

C'est quoi ce bordel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay HatfieldCinq de Carreau
avatar


Messages : 41
Points d'expérience : 33
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageDim 18 Juin - 21:52


— freak out.
_Putain putain putain !

Ses pieds trébuchèrent sur un bloc de pierre au sol, la faisant se fracasser de tout son long contre le béton froid, mais la peur la fit se relever sans perdre une seconde et Jay continua de courir à en perdre haleine à travers les longs couloirs. Elle remarqua un instant qu'elle saignait abondamment du nez et quand elle le toucha, elle retenu un vif cri de douleur, il ne manquait plus que ça ! Un nez quasi fracturé, c'était comme rajouter une couche de merde sur un tas de merde, ça n'en finissait pas de cette maudite journée.

Elle s'arrêta enfin quand elle remarqua qu'elle avait réussi à fuir la créature, se laissant tomber les genoux contre le sol, trempée de sueur et la gorge en feu, ses poumons étaient prêt à exploser à tout moment.

_ Va t'faire foutre, p'tain d'monde d'mes couilles.

Elle s'épongea le nez avec sa manche, à défaut d'avoir des mouchoirs et se releva, remarquant au passage que son tout nouveau sweat gris était recouvert de son sang. Toujours la manche contre le visage pour arrêter le flux, elle reprit sa marche, bien décidée à quitter ce trou cauchemardesque. Sachant qu'elle avait dû traverser un asile glauque, cette prison était pire. À la fois si étroite et si grande, c'était un vrai labyrinthe avec tous ses couloirs qui ne semblaient pas avoir de fin.

Pourquoi était-elle là, déjà ? Ah oui, L'exploration. Jay avait la ferme intention de visiter tous les lieux qui se présentaient à elle, espérant y trouver des choses utiles. Bon, pour le coup, elle avait réussi à se trouver une hache en parfait état, mais à peine avait-elle l'occasion de l'utiliser que la bestiole de tantôt s'était montrée plus robuste que Jay ne le croyait, l'ayant donc forcé à fuir. Et la voilà à présent aussi perdu qu'un gamin dans un grand magasin à la recherche de ses parents.

Tandis qu'elle avançait, un bruit sec résonna jusqu'à elle, provenant du couloir dans lequel elle se trouvait. Ne voyant personne devant elle, ni derrière, la tatouée devina que ça provenait d'une cellule et referma sa poigne sur sa nouvelle arme, prête à abattre quiconque chercherait à lui faire du mal. S'avançant doucement, elle regarda attentivement à travers chaque chambre et quand elle aperçut une énorme, pour ne pas dire titanesque, silhouette sombre, la punk étouffa un cri de surprise et se recula vivement contre le mur face à la cellule, tenant fermement sa hache contre elle.

Devant elle, un homme aussi bien bâti qu'un bodybuildeur, à croire qu'il pouvait exploser des pastèques à mains nues et qu'il bouffait des cailloux au déjeuner. Quand Jay se rendit enfin compte qu'il ne s'agissait pas d'un monstre, elle soupira de soulagement.

_ Bordel de merde, qu'est-ce tu fous là 'dans toi ?

Le Carreau remarqua rapidement qu'elle n'avait jamais vu ce visage auparavant et que cet homme était littéralement coincé derrière les barreaux, se demandant comment il avait bien pu se retrouver dans cette situation. Il n'était pas con au point de s'enfermer lui-même ? Non, c'était autre chose. Sinon il serait déjà sorti pour venir jusqu'à elle et d'un côté, elle n'avait pas très envie de se confronter à lui vu la masse musculaire qu'il avait, même si elle avait toujours sa hache pour se protéger, au cas où.

prison / libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vaincre la mort elle même [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il a vécu pour elle, elle est morte pour lui » ft. Febreeze || END
» Eze - " Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui. " Et vice versa
» (f) Elle Fanning ✈ libre
» Sens-tu planer la Mort ? Elle est là pour toi. [PV Zadig]
» La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Ville abandonnée :: Quartier Ouest :: L'asile :: Prison-
Sauter vers: