Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMar 9 Mai - 20:41
Je viens de finir de cuisiner quelques… trucs que Jay m’a ramené de sa dernière exploration grâce a un feu de camps a l’extérieur et j’ai laissé son assiette dans le salon où Jay va habituellement se reposer. Elle n’y est pas, mais vue que je laisse toujours son repas là, elle va aller le chercher là, quand elle aura faim. Après avoir dégusté mon repas tranquillement, je vais dans ma chambre (que je me suis auto-attitré) et je prends mon jouet. J’ai envie de m’amuser un peu et je n’ai pas Anar, donc je vais le faire toute seule. Une chance que j’ai trouvé ça dans l’école abandonné!



Pendant que je me fait du plaisir toute seule, j’entends du bruit dans ma chambre, ce qui me fait arrêter tout mouvement, inquiète qu’il s’agisse d’un monstre. Parce que ce n’est pas le moment de nous attaquer! Lorsque je vois ce qui faisait ce bruit, un sourire pervers s’affiche sur mon visage. Il s’agit d’une jeune femme d’environ l’âge de Jay, peut-être légèrement plus, aux longs cheveux noirs et aux yeux vert clair. Elle porte une robe verte ouverte a partir des cuisse et un manteau de fourrure avec une couronne a corne doré. Elle a des bijoux aussi, mais c’est trop compliqué pour que je puisse les décrire.

-Ho! Bonjour, jolie jeune femme! Voulez-vous vous joindre a moi?

Je fait ma proposition avec un ton de voix qui j’espère se veut plus sensuelle que pervers, mais je coirs que j’ai raté. Après tout, j’ai toujours mon jouet bien ancré.

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMer 10 Mai - 19:50



DIVINITY
LauraLes êtres humains étaient des sujets d'observation totalement fascinant à ses yeux, à chaque fois qu'elle en espionnait un, peu importe ce qu'il faisait, ça attirait sa curiosité. Flore devait être l'une des rares divinités à aimer le contact avec ces êtres fragiles sans avoir envie de leur arracher la tête, enfin tout dépendait de ce qu'un humain faisait, elle savait choisir avec qui elle entamerait une discussion.

Et cette fois-ci, contre toute attente, la déesse était tombé sur une scène bien particulière dans les manoirs des Carreaux. Déjà pour commencer, elle n'appréciait pas tellement ce clan. Une bande de barjots peu fréquentables et les deux seules personnes qui fréquentaient ce clan pour l'instant n'étaient pas les plus saines d'esprit. Il y avait en premier cette fille tatoué la plus bizarre que Flore a jamais vue, fallait être une abrutie pour se faire tatouer l'entièreté du corps et en plus, elle avait un caractère de merde. La seconde, c'était une vraie obsédée sexuelle dans toute sa splendeur. Et dire que Flore pensait être la seule à avoir un esprit aussi déviant, cette Laura était là pour prouver le contraire et cela rassura la déesse, elle n'était pas une obsédée, elle avait avant tout un sens du raffinement et ne couchait pas avec le premier péquenaud qui lui passait sous la main. Non, Flore était loin d'être comme Laura, le seul truc qui les liait était seulement le plaisir sexuel.

Néanmoins, ça ne l'avait pas désintéressé pour autant. Quelque chose l’intéressait chez cette Laura quand elle l'avait de nombreuses fois épiait depuis le Panthéon, cette fille lui paraissait si naïve, si bizarre mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce "quelque chose". Elle l'avait déjà observé dans des situations plus cocasses mais là, c'était le moment parfait, il n'y avait pas le chien de garde du manoir et Laura n'avait pas accouru pour rejoindre son plan cul. Alors la déesse en avait profité pour se glisser hors du Panthéon jusqu'au manoir.

Le lieu dans lequel elle venait d'arriver était bien plus sinistre en vrai, les deux humaines qui vivaient ici avaient essayé de retaper cette poubelle du mieux qu'elles le pouvaient et ça faisait pitié à voir. Flore, dans sa forme humaine, traînassait dans le salon, humant au passage l'assiette qu'avait préparée Laura, mais grimaça face à cette chose, c'était à se demandait si c'était comestible. Après tout, un chien ça mange sa propre merde, alors pourquoi pas cette chose non identifiable. Faisant rapidement le tour du propriétaire, la divinité s'arrêta enfin devant la chambre qui l'intéressait depuis le début. Reprenant sa forme sphérique, la divinité se glissa silencieusement à l'intérieur de la chambre et observa la scène qui s'offrait à elle. Et c'était en toute discrétion que Flore prit de nouveau son apparence humaine, mais le plancher craqua sous son poids et il ne fallut pas plus d'une seconde pour que l'humaine remarque sa présence. Et face à une flatterie et une proposition, Flore offrit son plus beau et son plus faux des sourires.

_ Je vais devoir décliner, merci.

Comme elle s'y attendait, cette fille n'était pas saine. Déjà d'un, il était parfaitement hors de question que Flore couche dans ce lit et de deux, cette Laura était bien trop jeune, la déesse prenait toujours la peine de se renseigner sur ses prochains partenaires. Et puis comment pouvait-on demander à quelqu'un de participer à une sauterie sans même la connaître ne serait-ce qu'un au minimum ? Ridicule.

La déesse regarda autour d'elle, se désintéressant un moment de l'humaine pour venir se poster à la fenêtre, comme pour s'assurer que personne n'approchait. Enfin, elle se tourna vers le petit bout de chair humaine dans le lit, l'observant dans les moindres détails puis se dirigea à l'opposé de la pièce tout en se débarrassant de sa lourde cape, en signe qu'elle n'était pas prête de partir. Elle jeta la fourrure sur une chaise qui traînait dans un coin et rabattant ses cheveux vers l'arrière, fixa Laura à travers un pauvre miroir suspendu au mur.

_ Désolée de te déranger, c'est plus fort que moi. J'espère que ça ne te ne gêne pas ? Après tout, c'est la première fois que nous nous rencontrons, je suis toujours curieuse de faire de nouvelles rencontres. Oh, j'en oublie les bonnes manières, dit-elle en faisant volte-face au mur, je me nomme Flore.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMer 10 Mai - 20:48
La femme s’est installé dans ma chambre et s’est présenté, après avoir décliné mon offre pourtant si alléchante, pendant que je n’avais toujours pas retiré on jouet de sa cachette chaude et mouillé et … bref! J’enlève mon jouet et me rhabille sans pour autant rattacher le pantalon, avant de m’asseoirs sur mon lit.

-Enchanté Flore! C’est un jolie nom! Moi, c’est Laura

Je mets le vibrateur sur la table de chevet bancale, puis souris a mon invité.

-Et ne t’inquiète pas, je pourrais toujours me reprendre plus tard pour mon activité.  

J’arrange un peu mon lit, puis je me met face a la porte pour vérifier si Jay est là. Ayant aucun son qui me parvient, je me remets a sourire innocemment, chose rare chez moi.

-Jay n’est pas là, on dirait… On pourrait faire plus ample connaissance? Et si on commençait pars vous? Vous habitez loins?

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMer 10 Mai - 21:44



DIVINITY
LauraLa déesse regardait chaque fait et gestes de Laura, sans dire un mot, comme absorbée par la scène. C'était un tic chez Flore, d'observer ce que faisait une personne dans les moindres détails. Elle suivit du regard la mortelle qui se déplaça jusqu'à la porte et elle mourrait d'envie de luire dire que son petit chien de garde n'était toujours pas rentré et que sa gamelle refroidissait dans sa niche. Mais elle se tut, elle ne voulait vexer personne et après tout, elle n'avait pas envie de se confronter à un clan de tarés. Cette Laura était intéressante, elle était belle mais tellement jeune, pauvre fille perdue dans un monde cruel.

_ Là où je vis... c'est très loin en vérité, et peu de gens peuvent y accéder.

Flore voulait garder pour l'instant le mystère qui planait au-dessus d'elle, ce n'était pas le moment de sortir son secret de divinité, elle voulait s'intégrer d’abord en tant qu'humaine, mais elle se méfiait des futures questions, une femme si élégante, qui ne semble pas touchée par ce monde et qui débarque comme par magie dans une pièce, ça attire les plus curieux. Elle se mit à avancer dans la pièce, tournant presque innocemment autour de Laura, comme un prédateur tournant autour de sa proie, prête à la dévorer à tout moment. Elle s'approcha ensuite du lit, tâta le matelas pour vérifier s'il était confortable (il était loin de l'être, à son goût) et, passant une main sur le drap pour se débarrasser éventuellement d'une poussière, s'assit au pied du sommier.

_ Mais je ne suis pas là pour parler de ma personne. Dis-moi, tu te plais dans cet endroit ? Tu as dû connaître des jours meilleurs... Et puis, je devine que tu ne vis pas seule, ici,
la personne qui habite avec toi est agréable à vivre ?


Flore n'avait pas tellement retenu l'histoire de l'ancienne vie de Laura, seulement des brides d'une histoire de prostitution et de rêve dans l'art culinaire. En réalité, elle oubliait rapidement les histoires des humains capturés, tout ce qui l'intéressait, c'était le physique avant tout. Et pour le coup, elle ne pouvait s'empêcher de regarder sans vergogne l'humaine qui se présentait à elle, se demandant comment un petit bout de femme pouvait encore être en vie à cette heure-ci.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageJeu 11 Mai - 9:26
Flore me dit qu’elle habite très loin, puis elle s’installe après avoir tourné un peu autour de moi. Ensuite, elle me poses quelques questions sur moi, ce qui me fait sourire doucement.

-si je me plais… mettons que c’est pas que je veux me plaindre, mais c’est un peu dur de survivre. Effectivement, j’ai connue mieux, mais j’ai connu pire, moralement. Je vis avec Jay. Elle est sympathique… parfois. En fait, on se chicane souvent… mais elle est capable de se débarrasser d’un monstre, ce que je n’arrive pas à faire toute seule…

Je soupire et lâche un petit rire nerveux, avant de me frotter l’arrière du cou en regardant le sol, un peu tristement.

-Je sais que ce monde est dangereux… et que ça ne va pas juste s’améliorer avec le temps, mais je ne sais pas vraiment me battre.. J’ai la chance de faire équipe avec Jay, là-dessus.


Je soupire a nouveau, puis fait la moue.

-Par contre, elle ne voudrait pas me laisser coucher avec Anar ici et je n’a toujours pas trouver d’autres personne qui accepterais… C’est pas toujours juste… J’aurais tout le temps faim, sans mon vibrateur…

Un mini gloussement nerveux m’échappe, me faisant sourire un peu, puis je soupire en allant m’asseoir au sol, en indien en fermant les yeux.

-Et toi? Tu n’as pas trop de difficulté a survivre?

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageDim 14 Mai - 11:17



DIVINITY
LauraÇa y est, elle venait trouver le point faible qui l'intéressait : seule, cette fille n'était pas capable de survivre. Certaines personnes sur le Plateau avaient passé leur vie à se débrouiller seul, ce qu'il faisait qu'ils pouvaient très bien continuer à vivre longtemps si la malchance ne pointait pas le bout de son nez. Mais cette Laura, elle n'en était pas capable, enfermez-la dans une cage avec des fauves et voyez le résultat, elle serait morte en une bouchée sans s'être battue. Flore ne put s'empêcher d'esquisser un sourire discret en pensant à tout ça, se disant que l'humaine pouvait être aussi bien brisée physiquement que mentalement, tout était possible si on voulait détruire ce genre de personne.

La déesse arqua un sourcil quand elle entendit parler de ce Pique, Anarchangel, se demandant ce que Laura pouvait bien lui trouver. Au goût de Flore, ce garçon était un idiot fini, pas très attirant et qui n'avait rien pour lui, à part un peu de joie de vivre, mais sans grande conviction. Non décidément, elle ne comprenait pas ce choix. Mais après tout, Laura était bloquée dans ce monde, elle n'avait pas l'embarras du choix d'après ce qu'elle racontait, à croire que si elle rencontrait quelqu'un d'autre, son petit jouet ne serait plus son favori. Cette jeune fille était une assoiffée de sexe, qui était prête à vendre sa mère rien que pour se voir fourrer. Pire qu'une putain.

Ses yeux quittèrent un instant le visage de Laura pour venir se poser sur une fenêtre, regardant à l'extérieur. Ce monde, qu'ils avaient créé de toutes pièces, était une prison pour n'importe qui, Flore s'imagina un instant à la place de ces mortels, sans ses pouvoirs. Elle aussi, elle ne survivrait pas longtemps. Mais ce n'était pas le cas, alors elle avait de quoi se ressaisir.

_ Si... c'est compliqué, parfois. Mais je ne me laisse pas abattre, il le faut bien, sinon nous serions déjà tous morts, non ?

Mensonge, mensonge et mensonge. T'arrive-t-il d'être sincère un instant, Flore Ravageuse ? Elle ne précisa pas l’existence de ses frères et sœurs, ni même du confort et de la sécurité auquel elle avait droit dans ce lieu "lointain". Après un instant de réflexion, elle arrangea sa robe et se leva, s'approchant ensuite de Laura pour venir s'agenouiller devant-elle, lui remettant quelques mèches à leur place. Alors, La déesse plaça un doigt sous le menton de la jeune fille et lui releva doucement le visage, ancrant ses yeux dans les siens.

_ Mais pourquoi n'apprends-tu pas à te battre ou à te défendre ? Peut-être que les personnes dans ton entourage peuvent t'aider, s'ils ont du temps à t'accorder. Tu sais, une jeune fille comme toi, sans ressources ou compétences... tu cours droit vers un destin funeste.

Quand elle prononça ses dernières paroles, le visage de Flore était resté sérieux, impassible, pas un sourire de compassion ou une seule émotion dans le regard, comme si elle était sûre que l'humaine mourrait très bientôt si elle ne faisait rien. Lâchant le visage de la mortelle, la déesse se releva et époussetant son vêtement, revint vers le miroir de tantôt pour vérifier si son rouge à lèvres était toujours intact.

_ Les gens meurent bêtement ici, ça serait dommage que ton tour arrive alors que tu ne t'y attends pas.

Tout conseil était bon à prendre, surtout si ça venait d'une divinité elle-même, il ne fallait pas passer à côté, car Flore était capable du pire à ce moment-là; si elle le voulait, évidemment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageDim 14 Mai - 16:05
Lorsque Flore m’a demandé pourquoi je n’apprends pas a me battre ou a me défendre, j’ai figé. Le problème n’est pas que je ne sais pas me défendre, loin de là, mais… contre des monstres, j’ai trop peur si je suis seule pour me débrouiller a me battre.

Flore a la gentillesse de me dire que ce serait dommage que je meurs… C’est bon… je demanderais a Jay des cours de combat pour ma battre contre des monstres…

Je me lève debout et je secoue la tête, avant de sourire tranquillement, comme si je ne venais pas de figer, choqué.

-je devrai demander a Jay des cours, t’as pas tort… sans elle, je suis fichu… mais bon!

Je vais dans mes tiroirs pour trouver un bout de bois solide que j’y ai rangé et le montre a Flore.

-En attendant, j’ai ça pour m’aider… si je pense a sortir avec… Je préfère ne pas y penser pour l’instant! Et sinon… je m’en sortirais, je m’en suis toujours sortie!

Je ricane un peu, puis range l’arme, avant de retourner m’asseoir au sol en souriant. Je suis curieuse a propos d’elle… comme si son aura me donnait des frissons… J’ai envie d’en savoir plus sur elle, mais en même temps, je ne veux pas toucher de corde sensible…

-Sinon! Qu’est-ce que tu aimes faire, quand tu es en sécurité et que tu t’ennuie?

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageDim 4 Juin - 19:05



DIVINITY
LauraIntriguée, Flore se tourna et s'approcha de la position de Laura, s'attendant à découvrir une arme que la jeune fille aurait pu fabriquer d'elle-même, la déesse imaginait quelque chose d'innovant, d'original, mais fut déçue en voyant le pauvre morceau de bois. Elle aurait voulu le toucher, lui insuffler la vie et le rendre plus solide qu'il n'en a l'air, mais ne fit rien au final, affichant une triste moue en le voyant vulgairement rangé dans la commode.

La déesse resta un moment devant le tiroir, puis revint sur ses pas, restant toujours debout à tourner en rond dans la pièce, elle avait une subite envie de sortir. Elle se dirigea alors vers une fenêtre et avec un peu de maladresse, parvint à l'ouvrir, laissant le vent s'engouffrer dans la chambre. Elle se pencha alors sur le rebord et passa la tête au travers, fixant le sol craquelé au-dehors.

_ J'aime, hm... me sociabiliser avec mon entourage, m'occuper de moi-même, m'amuser aussi, à ma manière. Mais surtout...

Elle fit un léger mouvement de la main et en une seconde, une jeune pousse de rosa ×centifolia se mit à grimper à travers une fissure au sol pour enfin atteindre discrètement la hauteur de la déesse, avant d'éclore. La déesse caressa un instant les pétales de la fleur avant de la cueillir, la portant à ses lèvres.

_ J'aime m'occuper des plantes. Elles méritent tellement d'attention et de tendresse.

Un peu comme toi, Flore. Toujours aucun indice sur sa véritable nature, elle tenait le bon chemin, même si elle mourrait d'envie de montrer tout ce qu'elle savait faire à l'humaine. Gardant la rose dans la main, elle s'assit sur le rebord de la fenêtre, faisant face à Laura. Ses doigts jouaient avec la tige, se piquant aux épines sans que ça ne la dérange, tandis que son regard se figea sur le petit bout de femme. Elle se mordit délicatement la lèvre inférieure, une idée commençait à germer en elle : elle avait envie de s'amuser.

_ Et toi, j'ai cru comprendre que...

Flore jeta un coup d’œil en direction du jouet de Laura, arquant un sourcil de fausse surprise. C'était tellement mieux de s'amuser à plusieurs, la solitude était une chose qui ne convenait pas à la déesse, elle n'aimait pas ça, il y avait toujours une ou plusieurs personnes son lit, quand elle s'ennuyait. Mais c'était un détail, elle se concentra à nouveau sur Laura, un sourire se dessinant sur son visage.

_ Que tu aimes certains plaisirs.

Elle envie, elle avait envie de jouer avec ce morceau de chair qui s'offrait à elle. Laura semblait être le genre de personne qui saute sur n'importe quoi sans poser de questions, Flore pouvait-elle tenter le coup ? Elle ne réfléchit pas plus, son aura se mit subitement à grossir, elle voulait faire frémir l'humaine, lui donne envie de venir, de l'attirer comme dans un piège. Pour agrémenter son envie, elle joua la carte du charme, mettant en avant ses attributs, dévoilant son regard de séductrice. Il ne manquait plus que le poisson morde à l'hameçon.

_ Tu veux t'amuser ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageLun 5 Juin - 7:24
Flore me répond qu’elle aime se sociabiliser, s’occuper et s’amuser, mais qu’elle préfère par-dessus tout s’occuper des plantes. Elle s’est installé sur le rebord de la fenêtre, après avoir sorite un peu sa tête pour prendre de l’air. Je remarque rapidement la rose dans ses mains. Comment elle a fait pour avoir une rose ici? C’est pas important, réellement… tout comme le fait qu’elle ne bronche pas en se plantant les piques de la rose dans les doigts? Sûrement par habitude, elle en est capable. Bref!

-Si j’aime certain plaisir? Je m’en nourrirais si je pouvais

Je lèche mes lèvres perversement pour montrer mon envie qui grimpe déjà. Peu après, pendant que j’admire la beauté fatale, mon envie se fait plus oppressante, comme si je n’avais pas joué depuis des jours. Elle me montre sa poitrine, me faisant mouiller ma culotte et saliver de plaisir (digne du pervers que t’as comme voisin et qui te regarde te changer). Lorsque la magnifique Flore me demande si je veux jouer, je lui réponds que oui, je veux vraiment jouer, là, maintenant. Je vais devant elle et mets mes bras autour du cou de celle qui vient de m’allumer. Je fais comme si j’allais l’embrasser, puis je change de cible a la dernière seconde pour embrasser son cou. Puisqu’elle se laisse faire, je descends mes mains vers sa poitrine que je masse doucement en lui faisant quelques suçons dans son cou si parfait. Je colle mon bassin brûlant de désir au sien tout en descendant mes baiser vers sa poitrine légèrement couverte.

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageLun 5 Juin - 12:04



DIVINITY
LauraC'est fou comment Flore n'avait pas à se faire prier, à peine avait elle demandé que Laura s'approchait déjà sans poser ne serait-ce une question, à croire qu'elle ne se méfiait vraiment de personne. Pauvre folle, tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques. La déesse ôta sa couronne, la laissant tomber à terre dans un fracas métallique, prête à s'adonner à ce plaisir charnel qu'elle aimait temps. Remarque, elle ne l'aimait pas avec tout le monde, elle était juste bien curieuse de voir comment ça allait se passer avec cette humaine, même si elle ne s'attendait pas pour l'instant à recevoir le plus beau des cadeaux.

Tandis qu'elle sentait les baisers lui tatouer la peau et sa poitrine se faire agripper, Flore regarda la fleur qu'elle tenait encore dans sa main, les bouts de ses doigts avaient commencé à rougir à force de se piquer aux épines, mais finalement elle laissa tomber la rose au sol. La plus belle des fleurs pouvait être aussi dangereuse, tout dépendait de la manière dont on s'en occupait. Et c'était le cas pour la déesse, elle aimait que l'on s'occupe d'elle, que l'on fasse attention à sa personne. Puis elle pensa aux marques que Laura lui laisserait dans le cou, ça allait mettre un moment à partir, mais elle les dissimulerait derrière ses cheveux, personne ne pourra s'en apercevoir.

Elle soupira, mais pas le soupire d'un ennui, non elle simula ce soupir de plaisir, celui qui fait sentir à l'autre que l'on aime ça. Elle se laissa encore faire pendant un instant, puis passa une main dans le dos de Laura avant de se lever et de se pencher au-dessus de la jeune fille, la forçant à reculer contre un mur; Flore était tellement plus grande tout d'un coup, tout aussi imposante, tout aussi dominante.

_ Doucement chérie, il ne faut pas précipiter les choses. Les meilleurs plaisir sont ceux qui durent plus longtemps.

Juste après avoir prononcé ces paroles,  ses mains glissèrent sur la taille de Laura, se rejoignant dans le dos, tandis qu'elle plaça une jambe entre l'écart de celles de Laura, tout ça pour chercher à l'immobiliser. Son regard glissa le long du visage en face d'elle, puis du cou, comme si elle la dévorait littéralement des yeux. Enfin, elle approcha ses lèvres et les colla contre une joue, la recouvrant de subtils baisers, tandis que ses mains remontèrent jusqu'aux épaules et se positionnèrent sur le cou, ses doigts se mirent à glisser dessus, le caressant tout doucement comme on caresserait un objet précieux. Même si l'objet en question n'était pas si précieux que ça aux yeux de la déesse, juste une broutille, elle réservait bien plus à ceux qui le méritaient.

Flore fit un mouvement de la tête pour se replacer quelques mèches en arrière qui la gênaient, en profitant pour ancrer son regard dans celui de Laura. Elle songea à rejoindre le lit mais finalement non, ce lit de pouilleux était loin de lui convenir, de toute manière son petit jeu ne durerait pas bien longtemps, il fallait juste que sa proie soit suffisamment faible avant qu'elle ne jette son venin dessus. Finalement,  elle prit le visage de la jeune fille entre ses mains et l'embrassa, tout naturellement. Son baiser était à la fois langoureux et plein de vivacité, un baiser si unique que c'est à croire qu'il n'y a que les divinités qui pouvaient embrasser de cette manière.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageMer 7 Juin - 8:25
J’ai le droit de profiter de la poitrine de Flore pendant quelques minutes, avant de me faire plaquer doucement contre le mur le plus proche, me faisant reprocher de vouloir être trop rapide. Je sourire perversement, pendant que la jeune femme découvre mon corps du bout des doigts. Après s’être replacé les cheveux, Flore m’embrasse, d’un baiser… divin! J’ai jamais embrassé quelqu’un comme ça! Je réponds a son baiser langoureux, en caressant le bas du dos de le délicieuse femme. Je caresse le fessier bien roulé du corps collé au mien, tout en laissant sortir un petit grognement de plaisir.

J’essaie de bouger un peu pour être plus confortablement installé, avec réussite, ce qui me surprends un peu. Je me mets sur la pointe des pieds pour réembrasser la beauté fatale, puis je caresse son ventre et descends ma main. J’attends sa réaction pour savoir si elle veut toujours continuer. Je suis peut-être une folle du sexe, mais je sais respecter les gens, tout de même…

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMar 13 Juin - 15:49



DIVINITY
LauraS'il y a bien une chose que Flore aimait par-dessus tout en couchant avec quelqu'un, c'était la manière dont se déroulaient les choses. Derrière ses airs de diva se cachait une vraie sauvage, elle aimait le sexe violent, il fallait toujours que son ou sa partenaire ait quelque chose qui la fasse rugir. Malheureusement, elle tombait rarement sur ce genre de personne et encore une fois, c'était un échec. Trop jeune, pas assez féroce à son goût, elle avait cette horrible impression d'embrasser quelque chose de mou, qui n'avait aucun goût.

Quand la jeune demoiselle l'embrassa de nouveau, la déesse lui agrippa les poignets, la forçant à ramener ses mains devant, tout en lui rendant son baiser voluptueux. Mais soudainement, le goût fruité de son rouge à lèvres tourna à un goût amer, puis aigre. Flore rompit le baiser quand elle s'assura que l'humaine y eut suffisamment goûté, la relâchant de son emprise. Son visage changea subitement, un air de mépris se refléta dans son regard et son sourire disparu, faisant apparaître la mauvaise facette de la déesse : celui de l'aversion envers les plus faibles, qu'elle qualifie comme des êtres qui ne méritent pas de vivre.

Se reculant, Flore se mit à compter mentalement tout en revenant chercher sa couronne, qu'elle épousseta machinalement. Elle avait la capacité d'utiliser son pouvoir de nombreuses manières, que se soit directe ou non, mais ce qu'elle préférait, c'était évidemment les attaques sournoises et notamment, elle aimait les poisons. Il suffisait d'un baiser pour tuer quiconque s'approchait un peu trop près d'elle. Évidemment, elle avait tué de nombreuses personnes grâce à cela, ce n'était pas nouveau.

_ Strychnos Toxifera, prononça-t-elle enfin en se tournant vers Laura, tu sais ce que c'est ? ... Non, évidemment, comment une enfant comme toi pourrait savoir.

Elle regarda le frêle corps devant elle s'effondrait sans chercher à venir l'aider, puis arrangea sa coiffure et ses vêtements; elle râla en voyant ses habits froissés, passant la main dessus pour adoucir les plis. Elle s'approcha enfin de l'humaine et la toisa en croisant les bras, avant de lâcher un soupire.

_ Décidément, c'est à croire que vous êtes tous les mêmes, faibles et naïfs. Sincèrement, tu me faisais confiance ? Ah ! Je trouverai ça mignon si c’était le cas. Mais ça ne l'est pas. Tu vois, même si l'on se... non, on ne se ressemble pas du tout, j'ai plus de charme que ça, mais ce que je voulais dire, c'est que je ne suis pas comme toi sur un certain plan, je suis différente de toi et des autres et tu n'imagines même pas ma véritable nature.

Elle se passa le pouce sur les lèvres pour enlever le reste de poison, se disant que le goût était vraiment atroce et elle n'osait pas imaginer ce que l'on pouvait ressentir en ingurgitant ce liquide. Revenant chercher sa cape, qu'elle enfila sur le champs, elle entendit du bruit provenant du salon : elles n'étaient plus seules à présent et il était l'heure de s'échapper.

_ Le poison que tu viens d'avaler peut te faire mourir d'un arrêt respiratoire, alors que tu es incapable de bouger ne serait-ce qu'un cil. C'est charmant, non ? Mais ne t'en fais pas, si je te tue, ça ne sera plus drôle pour la suite des événements. Alors tu vas vivre, remercie-moi pour ça car j'ai déjà fait pire. Le poison devrait cesser au bout d'une demi-heure et en attendant, reposes-toi bien et réfléchis à tes actions. Sur ce, à bientôt, peut-être.

Et sans rajouter un sourire ou un mot, Flore sortit dans le couloir, une voix résonna jusqu'à elle, suivit de bruit de pas. En une fraction de seconde, la déesse prit sa forme sphérique et s'échappa aussi sournoisement qu'une vipère, laissant derrière elle une énième victime.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laura Milnère
Cinq

avatar


Messages : 61
Points d'expérience : 141
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 18
Localisation : Quelque part sur le navire du capitaine Gab en train de violer quelqu'un ;p

MessageDim 25 Juin - 19:24
*censure* Cette Flore embrasse TROP bien! Lorsque le trésor humain casse le baiser pour s’éloigner de  moi, je me mords la lèvre d’envie en jouant avec une mèche de cheveux comme une vierge. Je me trouve un peu simplette, mais mon instinct me contrôle toujours. À dernière nouvelle, j’agis toujours par instinct… du moins celui d’une perverse de première. Soudainement, je sens mon corps commencer a figer et je me sens tomber, j’écoute a moitié ce que Flore me dit, trop abasourdi par ce qui ce passe. J’arrive a comprendre, malgré les bribes que j’écoute, que je suis empoisonné, mais que je ne mourrais pas… tant mieux! Elle me dit qu’on va se revoir bientôt, puis sort de ma chambre par le couloir. J’essais de me lever, mais je suis totalement paralysé. Mon nez me gratte!!!!! C’est la torture! J’ai l’impression que des heures passent avant de voir Jay débarquer dans ma chambre, me cherchant du regard. Merde! J’ai oublié de cuisiner le repas et je suis figé pour je ne sais combien de temps! Pitié qu’elle ne me trouve pas, même si je suis au milieu de la pièce, au sol! Dès qu’elle me voit, je fais mes prières… Finallement, je vais peut-être mourir! Mais nan! Elle ne va pas me tuer… hein?

_________________
Laura Milnère/ Zorro!



La plus perverse de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croc Sanguinaire
Déesse

avatar


Messages : 34
Points d'expérience : 2014
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageLun 26 Juin - 17:16
〖RP TERMINÉ〗

◇ Gain xps
─ Laura Milnère : 10 xps

◇ Points d'Influence

Carreaux : 1 point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est une question de timming [mature] [PV Flore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...
» Tout est une question de Tuyauterie !
» [Jour III] Tout est une question d'angle.
» Tout est une question de taille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Ville abandonnée :: Quartier Nord :: ♦Le manoir♦-
Sauter vers: