Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageVen 10 Mar - 10:31
Vous savez, (en fait non vous ne savez pas parce que vous ne me connaissez pas) j'ai toujours eu un certain amour pour la nature : L'aventure, les mouches à chevreuil et l'herbe à poux. Que demandez de mieux ?! Cette sensation du vent sur ton visage pendant que tu cours avec un grand sourire aux lèvres et les animaux qui te regardent et qui chantent, la meute de loup qui devient ton ami... Oh wait, ça existe juste dans Disney ça.

Peu importe ! Grâce à ma super carte j'ai exploré une certaine partie des lieux que je pouvais visiter (quoiqu'il m'en reste encore beaucoup à voir) et j'étais assez curieux de voir ce qu'il y avait aux alentours qui n'était pas vraiment affiché sur la carte justement.


Je me leva tôt le matin, m'empara d'une fausse carte qu'Alvaro avait déjà fait (au cas où quelqu'un essaye de me la voler) et partis à l'aventure en courant le plus possible vers l'extérieur de la ville avec le soleil levant au loin. Je m'étais amené un sac à dos de fortune contenant quelques vivres au cas où j'ai une petite fringale en chemin.

Je passais devant pleins de lieux que j'avais visité et d'autres qui m'étaient inconnus, mais mon objectif était de me rendre plus loin que la carte le propose ! Je décida de m'arrêter à un grand bâtiment avec une échelle pour que je puisses monter et voir mes options. Il y avait bien une grande montagne mais j'étais loin d'être assez bien équipé pour ça ou sinon...

-Ohhhhh ! Une grande forêt qui s'étends à perte de vue ! Ça doit être fou là-bas il doit y avoir pleins de choses !

Je me précipita en gambadant en étant excité comme un enfant à son premier jour d'école ! J'avais tellement hâte de me rendre là-bas pour voir tout ce qui m'y attendais ! Peut-être des nouveaux amis ? De nouveaux objets ? Laissez moi rêver !

Après quelques temps j'arrivais enfin dans une forêt dense, un peu essoufflé, mais avec ma bonne endurance et ma grande excitation, je ne ressentais presque pas les effets, j'avais juste hâte d'aller encore plus loin et de voir ce que cette forêt me réserve !

Ce qu'elle me réserve ? Je le su assez tôt lorsque j'entendis un cri strident dans les bois, quelques choses de menaçant mais qui ne me décourageait pas de m'enfoncer de plus en plus. Les arbres étaient immenses, on dirait une forêt d'elfe ou quelque chose dans le genre. Je suis certains qu'il y a ici des secrets et si personne d'aussi fougeux n'est passé avant moi, c'est ma chance de découvrir des choses essentielles.

J'entendis de nouveaux ce cris strident qui se faisais très près de moi, puis je vis un genre de primate courir vers moi à pleine vitesse mais ce primate avait de sacré dents ou corne ou je sais pas !


En le voyant me charger, c'est comme si tout se mit à ralentir comme si j'allais y passer, il déracina arbre après arbre et me voilà impuissant devant lui prêt à recevoir le coup final. je fis un signe de croix et commença à chanter.

-AVE MARIIIIIIIIiiiiiiiaaaaaaa.....

Je ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageVen 10 Mar - 13:15



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGELLa nuit avait été désagréable, comme toutes les autres nuits précédentes depuis qu'elle s'était retrouvée dans cette prison. Jay ne dormait pas beaucoup de base, mais à ce moment-là, on aurait clairement vu des cernes profonds si elle n'avait pas les contours des yeux tatoués. Elle portait toujours ses vieux habits, son sweat qui avait obtenu de nouvelles déchirures sur les manches, mais qui continuait quand même à la tenir au chaud, tout comme son jean lacéré et son vieux collant d'en dessous qui la protégeait un minimum du froid matinal. Pour cette journée, elle avait quitté rapidement le manoir tôt ce matin, avant même que le soleil ne se lève pas à l'horizon pour inonder le Plateau de lumières et avait traîné dans les environs du quartier, dans le but de ne pas finir en vieille loque qui moisit au fond du manoir et aussi de chercher de quoi se nourrir.

Ses pas l'avaient guidé jusqu'à cette immense forêt qui se dressait à présent devant-elle. Tandis qu'elle mâchait des restes d'haricots, d'une boîte de conserve trouvé en chemin, dans laquelle elle plongeait littéralement la main pour attraper la nourriture, elle marchait le long du bois sans jamais oser pénétrer à l'intérieur, même si les rayons avaient commencé à se montrer, elle se demandait si c'était une bonne idée de s'y aventurer. Jetant un regard en arrière, Jay se dit finalement qu'elle n'avait rien à perdre si elle faisait un petit tour dans la forêt. Elle laissa tomber la boîte à présent vide, s'essuya la bouche avec le revers de sa manche et s'engouffra entre les arbres.

[...]

La forêt était immense, elle ne savait pas où donné de la tête. Croisant des carcasses de véhicules, elle profita de fouiller l'intérieur en passant, mais ne tira rien de bien fameux comme trésor. Le Carreau reprit finalement son chemin, tout en prenant son temps, elle n'était pas pressée de toute manière et elle faisait attention où elle mettait les pieds. Tout en avançant, elle pensa à ce qu'elle allait faire en revenant en ville, ce qu'elle devait trouver comme ressources, peut-être changer d'habits ou bien...

Un cri.

Elle entendue un cri, qui lui glaça le sang et qui la paralysa sur place. Que faire ? Prendre ses jambes à son cou, sans réfléchir une seconde de plus. Ni une ni deux, elle pivota sur elle-même pour rebrousser chemin, mais se rendit vite compte qu'elle était allée trop loin de la ville et qu'elle pourrait très bien être perdue. Putain mais quelle conne ! Elle n'arrêta pas pour autant de courir, entendant de nouveau ce cri strident qui lui hérissa les poils du dos.

Elle courait à en perdre haleine, il fallait qu'elle sorte d'ici, qui sait ce qui grouillait en ces lieux. Mais soudainement, elle s'arrêta, en face d'elle un homme qui... chantait ?! Elle secoua la tête comme pour être sûre de ce qu'elle voyait mais oui, il y avait bien un homme qui avait commencé à chanter alors que quelque chose de vivant et de rapide s'approchait dangereusement en sa direction et ce n'était certainement pas un animal gentil. Attend, une minute... mais... c'est lui ! Merde ! Elle avait oublié son nom, mais c'était ce jeune homme de la bibliothèque. Elle poussa un râle et voulu s'enfuir, mais elle n'allait quand même pas le laisser mourir... si ?

Se maudissant intérieurement, elle attrapa un morceau de branche, assez gros qu'elle dut le tenir à deux mains et fonça en direction du Pique. Et pile au moment où la sorte de singe bondissait, Jay se plaça devant le garçon et prise d'adrénaline (ou de peur), frappa de plein fouet la gueule du monstre, d'une telle force qu'elle dû lâcher son arme de fortune dans l'élan. Sonnée par ce qu'elle venait de faire, elle se tourna maladroitement vers l'homme et l'attrapa par les bras, le secouant comme un palmier.

_ Cours ! Cours abrutit !

Ne se faisant pas prier, elle s'élança dans une direction, poussant le Pique en avant pour le forcer à déguerpir, alors que le singe se remettait sur ses pattes pour s'élancer à la poursuite de ses deux nouvelles proies.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageVen 10 Mar - 15:21
Wow je n'entendis plus rien ! Peut-être que je suis mort... Finalement c'étais beaucoup moins douloureux que je pensais.. Je peux enfin me reposer ahhhhh !

-Cours ! Cours abrutit !

J'ouvris les yeux et je vis... Elle ! Jay me prenait par le bras et m'a sauver la vie oh mon dieu ! J'avais aucune idée ce qu'elle foutait ici mais j'ai jamais été aussi content de la voir je vous avouerais ! Les larmes aux yeux je lui témoigna de ma gratitude.

-OHHHH JAY !! Je savais que je pouvais compter sur toi le moment venue ! Bouhouhou !

Oui j'étais presque entrain de chialer, mais j'étais sûr que j'allais crever alors comprenez moi un peu là ! On courra à pleine vitesse jusqu'à ce qu'on cru avoir cerner le monstre, on était assis sur des troncs d'arbres par terre qui créait une sorte de zone à part des autres dans la forêt.

-Ouffff... Tu sais que tu viens de me sauver la vie ! Je voyais déjà ma vie défiler sous mes yeux pendant que cette bête se ruait sur moi ! Merci !

J'ignorais de l'impression que je lui avait fait à notre dernière rencontre mais j'en conclue que c'était plutôt positif pour qu'elle ne me laisse pas servir de goûter à cet animal. J'ignore si Laura a parler d'Alvaro et moi alors je préfèrais pas en parler au cas où je me mettrais les pieds dans les plats.

-Qu'est-ce qui t'amène ici Jay ? Je pensais que ça serait peu commun de rencontrer quelqu'un dans cette forêt dense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageVen 10 Mar - 18:18



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGELLes branches lui foutaient le visage, ses cheveux se collaient à sa peau à cause de la transpiration, mais peu importe, il fallait courir. Elle pouvait esquiver quelques obstacles, mais ne put s'empêcher d'en prendre quelques-uns dans les pattes, mais par chance réussir à ne jamais tomber. Et tandis qu'elle courait comme elle n'avait jamais couru (enfin si, elle avait déjà couru comme tel, mais à l'époque c'était les flics qu'elle échappait, pas une sorte de singe mutant), Jay jetait de bref regard en arrière pour enfin s'apercevoir qu'ils avaient réussi à semer le monstre, mais elle se doutait qu'il pouvait encore traîner dans le coin, à les épier dans l'ombre.

Se laissant tomber à quatre pattes à terre, elle respirait bruyamment et tousser à s'en faire cracher les poumons, sa respiration si rapide que ça lui brûlait la gorge. Jetant un coup d’œil en direction du Pique, son prénom commençait peu à peu à lui revenir. 'Tain, c'est quoi déjà... ya truc avec ange ou une connerie dans le genre... Angel... Anarchangel. Et apparemment monsieur était ravi de la revoir et de lui avoir sauvé la vie. Mais elle n'oubliait pas ce qui s'était passé à leur précédente rencontre et Jay avait toujours de la rancune. Oui bien sûr, l’abomination qui t'a sauvé ta putain de vie, oui... Elle commença soudainement à regretter de l'avoir sauvé, mais n'en dit pas un mot.

_ De rien.

Elle n'oubliait rien et ne l'oublierait jamais, mais pour le coup et techniquement, Anarchangel lui devait un truc en échange de lui avoir sauvé la vie... n'est-ce pas ? Elle gardait cela dans un coin de son esprit et le ressortirait le moment venu, peut-être pas aujourd'hui ou demain ou dans deux mois, mais un jour. Se relevant péniblement, elle alla s’asseoir sur le tronc d'arbre, assez éloigné du Pique et le dévisagea, tout en se décollant ses mèches rouges de son visage.

_ Je... j'explore. J'essaie de découvrir c'que cache ce lieu et si j'pourrai trouver des trucs utiles à part...

À part un idiot.

_ À part un singe bizarre. Mais j'pense que je remettrai plus trop les pieds ici, finalement. 'Toi ?

Tandis qu'elle parlait, ses yeux s'étaient dirigés vers plusieurs endroits de la forêt et toujours sur les nerfs, elle guettait le moindre mouvement ou bruit et serait prête à décoller si la bestiole se pointait. Mais quelque chose lui sauta au visage et qui n'avait rien à voir avec la situation, du moins pas tellement... Anarchangel, ce n'était pas ce gars avec qui Laura avait couché ? Jay se souvint qu'elles en avaient vaguement parlé et elle regarda le Pique d'un œil intrigué, tout en se grattant une joue pour décoller des cheveux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageSam 11 Mar - 20:46
Alors tout comme moi elle était venu que pour voir si il y aurait pas des trucs intéressant. Si par intéressant elle voulait dire ''Immense singe mangeur de chaire'', elle a eu le jackpot ! Merde il y a tellement de monstres ici c'est incroyables ! Des lapins, des singes, des plantes grimpante. Hallucinant ! Je pris le temps de bien reprendre mon souffle puis me leva pour mieux observer les environs.

-Pourquoi je suis ici ? Pour l'aventure évidemment ! Qui sait ce qu'on pourrait trouver ici ! Je ne pensais pas trouver d'obstacles aussi tôt dans mes recherches mais ça rajoute du piquant on pourrait dire ! Je suis certains que si on unissais nos forces, on pourrait finir par trouver quelque chose qui vaut le coup d'être pris. Allez, marchons un peu !

Toute cette neige sur les arbres et les sentiers, c'est vraiment beau, on entends que le bruit du vent et on pourrait presque se sentir nostalgique devant une telle beauté. C'est le sourire au lèvre que je marchais mais ne trouvais rien en particulier. Je me demandais ce que ressentais Jay en voyant ce
décor blanc.

-Ça te fait pas bizarre ? De se retrouver dans un monde inconnu avec des créatures bizarres et presque personne pour le peupler. Pourtant tout simple pareil, mais si vide ! Tu sais j'ai aucune attache avec le monde extérieur ou mon ancienne vie... Je m'en moque complètement, mais me retrouver aussi seul m'attriste. Jay. Est-ce que tu te plais ici ? Ça t'es jamais arrivé de te demander si tu voulais revenir où tu étais avant d'atterrir dans ce monde ? J'ai jamais su tu étais qui avant de venir ici... Je sais que c'est pas de mes oignons mais si ça te gêne pas je suis juste curieux.

Je la regardais avec sincérité, pourtant moi je ne suis pas mieux, si elle me demande comment était ma vie antérieur, je devrai me tenir au scripte que j'ai reçu pour ce monde-ci, mais la vérité et que je n'ai aucun vrai passé mis à part les mondes que j'ai visité plus tôt. Par le fait même je n'ai plus d'attache et ceux qui ont déjà existé sont détruites maintenant que je ne suis plus avec eux. Putain d'Argine, elle était ma meilleure amie dans un monde, puis je l'ai retrouvé sous une autre identité dans un autre monde dans lequel on s'est rapproché avant que mon créateur foute le camp en m'amenant avec lui... Triste histoire c'est moi qui vous le dit !

À force de parler je m'étais un peu perdu et décida de grimper à un arbre à l'aide de Jay.

-Hey Jay ! Il faudrait qu'un de nous deux fasse la courte échelle pour aider l'autre à monter dans cet arbre pour mieux voir les environs en hauteur, tu veux que je le fasse ou tu préfères le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSam 11 Mar - 21:40



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGELElle le regardait, ses yeux suspendus aux siens, mais elle eut un moment d'égarement dû entre autres à la fatigue, ce qui fit qu'elle perdue un peu de la conversation, avant de revenir à elle. Alors comme ça, il aimait l'aventure... il ne devait pas être déçu par la situation, dans ce cas. Elle pensa qu'il était beaucoup trop naïf et que ce monde le tuerait bientôt, mais après tout, elle, aussi hargneuse qu'elle soit, comprenait ce qu'Anarchangel disait, l'aventure, la découverte, tout ce bordel qui vendait du rêve au premier venu... elle soupira. Lui proposant de marcher un peu, Jay ne s'y opposa pas et suivit le Pique en arrière, laissant fureter son regard dans les environs, toujours aux aguets du moindre mouvement.

Un frisson la parcouru, elle referma les bras sur elle pour se réchauffer, se frottant frénétiquement les bras, tout en écoutant ce que le jeune homme avait à lui dire. Elle ne pouvait concevoir qu'une personne pouvait aimer ce lieu, cet endroit sordide, clairement monté de toutes pièces pour enfermer des gens contre leur gré. Et puis vraiment sa vie "d'avant" ne lui manquait pas ? Comment ne pouvait-on pas regretter sa famille, ses amis, sa maison et... elle s'arrêta une seconde, comme soudainement frappée en plein cœur. Elle, elle n'avait plus rien dans l'autre monde, juste... un sac de voyage et un petit ami aussi con qu'il puisse être, mais qui soudainement, lui manquait terriblement. Elle regarda Anarchangel et continua à le suivre, inspirant et expirant à fond pour ne pas être prise à une crise de panique ou d'angoisse.

_ Je... elle rigola de nervosité, on va dire que j'n'avais pas grand chose à quoi me raccrocher avant mais qui m'permettait d'avancer, alors, ouais, ça me manque. Et puis... j'avais toujours de quoi m'en sortir. Ici, c'est plus compliqué.

Lui dire qu'elle n'était qu'une ratée, une droguée, une sans-abri, qui avait tout laissé tomber sur un coup de tête ? Ah ! Elle en mourrait de honte, déjà qu'à la bibliothèque, elle aurait eu envie de le cogner pour ce qu'il avait dit. Mais elle n'alla pas plus loin et ne posa pas de questions. Jay remua ses émotions en silence, avant de lever la tête vers un arbre que le Pique proposait de grimper. Unir leur force... pourquoi pas, vu la situation. Tant qu'à avoir du temps à tuer, autant le faire correctement.

_ Vas-y grimpe. Si tu m'portes, gringalet comme tu es, j'vais te briser.

Pliant les genoux et joignant les mains, elle invita le garçon à poser son pied dans les paumes pour prendre appui. Bandant ses muscles, elle le hissa en hauteur et le vit grimper, reculant pour mieux observer l'escalade. Tout en attendant au pied de l'arbre, elle s'adossa à un tronc voisin, la tête levée.

_ Essaie d'pas tomber. J'ai pas envie d'traîner ton cadavre après.

Que pouvait-il découvrir ? Il pourrait voir la ville, ça serait déjà ça et elle l'espérait, mais s'il y avait d'autres lieux ? La forêt semblait grande, assez grande pour cacher des choses et ça l'intriguait, en un sens, mais ne la rassurait pas tant que ça de savoir qu'il pourrait y avoir plus de monstres qui grouillaient dans les environs



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageLun 13 Mar - 10:23
J'étais celui qui allait grimper alors ! Ça ne me dérangeais pas vu que je pourrai observer les environs comme je veux et voir le tout de mes propres yeux. Je mis mon pied sur la paume de Jay pour m'élever en hauteur puis je grimpa jusqu'en haut de l'arbre qui devait être à une dizaine de mètres du sol. En même temps pour observer la forêt je ne pouvais pas me prendre un bonsaï non plus là !

J'arriva au sommet de l'arbre et vit des arbres et de la neige à perte de vue puis aperçu au loin ce qui semblait être un toit de maison. Quelqu'un habite dans cette forêt !? Il faut aller voir c'est quoi et en avoir le coeur net ! Sinon bien plus loin, j'arrivais pas à distinguer clairement c'était quoi mais on dirait une autre sorte d'habitation gigantesque avec de la verdure dessus... C'est tellement loin que je vois flou... Je dois halluciner. Je crois que le lieu le plus intéressant ici est cette maison qui doit être à environ 1 heure de marche. Je descendis de l'arbre en m'accrochant solidement au tronc et en me laissant glisser le long de celui-ci.

Je revins parler à Jay pour lui faire part de mes découverte.

-J'ai finalement trouvé un toit pas si loin d'ici, selon les légendes, il y aurait très souvent une maison sous un toit. Je ne peux pas garantir la véracité de ces légendes saugrenus mais bon si c'est le cas, ça veux dire qu'il y a bel et bien une maison au beau milieu des bois. On aura pas meilleur découverte ici je crois !

Je pointa la direction à prendre et on se mit en route avec un pas rapide pour se rendre le plus rapidement possible à notre destination. La neige devenait en réel problème car elle nous ralentissais considérablement, plus on avançait et plus le niveau montait pour finalement en avoir presque jusqu'aux genoux ! C'était pas les conditions idéals mais je n'allais pas m'arrêter avant d'être arrivé ça non ! Je ne suis pas venu ici pour rien ! Je donnais quelques fois des coups d'oeil à Jay pour vérifier si elle suivait toujours mes traces, puis à un moment ce qui devait arriver, arriva.

ARRRRRRRRRRRGGGGGG!!!!

Merde encore ce cri strident, le singe est tout prêt et on peut difficilement courir... Je le sens mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageMer 15 Mar - 8:53



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGEL
Elle toussa, ce qui brisa le silence angoissant de la forêt. Se raclant la gorge, le Carreau baissa la tête, commençant à avoir mal au cou à force de rester la tête levée. Elle attendait patiemment contre un tronc, s'étant laissé tomber à ses pieds pour récupérer un peu de force. Des bruits dans l'arbre sur lequel avait grimpé Anarchangel la faisaient souvent lever les yeux, mais elle ne s'y attardait pas plus que ça. Puis quand le Pique redescendit, la jeune femme se releva et s'enleva la neige qui s'était accrochée à son pantalon.

_ Une maison ? En pleine forêt ?

C'est qui le couillon qui s'est installé en plein milieu des bois ? Elle haussa les épaules et n'objecta pas à partir en direction de la prétendue demeure qu'avait vu Anarchangel, il ne devait pas être myope quand même. Bref, se mettant en arrière pour fermer la marche, elle se mise à le suivre, jetant de furtifs coups d’œil de temps en temps dans les alentours.

Plus ils avançaient, plus ils s'enfonçaient dans une sorte de poudreuse qui commençait à glacer Jay et elle fut prise à de grands frissonnements, à tel point qu'elle ne sentait presque plus ses jambes. Claquant des dents, elle se forçait à avancer.

_ T'as intérêt à ce que t'as maison soit pas loin.

Jurant dans sa barbe invisible, elle mit sa capuche et rentra la tête dans les épaules, fixant Anarchangel qui avançait devant-elle. Mais sans crier gare, un cri qui résonna brusquement dans les environs la fit sursauter et elle faillit manquer de trébucher. Regardant le Pique avec un regard rempli de surprise et de peur, elle accéléra le pas, mais c'était plus compliqué qu'elle ne le pensait. Et un bruit dans son dos lui faisait croire que le singe de tantôt se rapprochait à une allure rapide.

_ Trouve un morceau de bois ou quelque chose, vite !

Elle se mit à tâter à travers la neige à terre, ce qui lui glaça les mains et quand elle tomba sur quelque chose qu'elle pensa assez costaud, elle tira dessus pour le faire sortir de la poudreuse mais cette saloperie restée coincée dans la terre.

_ Sors de la, gnn... Putain !

Tirant de toutes ses forces, elle frappa du pied contre pour essayer de la faire lâcher et pile au moment où la branche se libérait de l'emprise de la terre, Jay bascula en arrière. Se relevant sans plus attendre et maladroitement, elle constata ce qu'elle venait de trouver, un morceau de bois qui avait l'air assez solide et pensa que cela pourrait faire l'affaire. Jay se positionna sur ce qui semblait être une position de défense et attendit que la bête approche. Mais elle approchait trop vite. Beaucoup trop vite. Et apercevant une silhouette qui se rapprochait dans sa direction, elle plaça le bâton horizontalement devant elle, le tenant à deux mains et le monstre bondit sur elle en une fraction de seconde, la plaquant à terre, ce qui lui tira un cri de surprise. Le morceau de bois coincé dans la gueule du monstre pour l'empêcher de la mordre, elle tentait de se débattre en envoyant des coups de pied dans le ventre du monstre mais les griffures qu'elle se recevait la déstabiliser plus qu'autre chose et le bois n'allait pas tarder à se briser si ça continuait.

_ ANAR ! VITE !

Et il a intérêt de la sauver ! Sinon, elle jura qu'elle reviendrait le hanter jusqu'à la fin de ses jours.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageVen 17 Mar - 23:12
Oh merde oh merde oh merde ! Jay allait se faire dévorer vivante !! Je peux rien faire je suis loin d'être assez fort pour frapper ce monstre ou le faire partir ! Honnêtement il n'y a qu'une seule chose qui me vint en tête alors ça sera le tout pour le tout comme on dit ! J'arriva de côté en courant et dès que j'étais à deux pouces de l'oreille du primate, je remplis mes poumons un maximum et je hurla comme un défoncé.

-ROOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRR !!!!!!!!!!!!!

Pris de surprise et de panique, l'agresseur se leva et pris ses distances en essayant de comprendre ce qui venait de se passer. Ça avait vraiment marché !? C'était... Prévu évidemment HAHAHA (nervous laugh) Je crois qu'on a d'autres choix que de s'occuper de lui une fois pour toute mais merde je vois pas ce qu'on pourrait faire... Je peux bien courir mais je sais pas si Jay sera capable de me suivre longtemps. Le truc pas trop con ici serait que je cours et que je me cache derrière un arbre pour que le singe fonce dedans tête première sans réfléchir comme dans les jeux vidéos ! Il y avait rien sauf de la neige et des arbres !

-Bon il faut penser à un plan rapide... Heu... Et si je courais dans tout les sens pour l’affaiblir et toi tu peux l'attaquer par derrière ! On ira pas chier loin avec un bâton !

Sinon on peut toujours l'apprivoiser ! Depuis mon deuil de cette panthère noire, je ne penses qu'à attraper un autre animal et l'adopter Imaginez cette bête féroce avec les piques comment ça serait un atout de taille !

-Ok Jay on va essayer autre chose... Je veux ce singe !! Ne lui fait pas de mal, l faut juste le sonner ! Puis on le traîne jusqu'à chez les piques... Bien sûr on passe par la maison dans la forêt avant ! Je vais courir et toi lance lui quelque chose en arrière du crâne pour le faire tomber !

Je me mis en position singe et fit des bruits bizarres pour attirer attirer son attention ! Je voulais montrer que j'étais un des leurs et que j'étais prêt à mettre mes couilles sur la table ! Je me mis à courir en imitant le singe et ce dernier me couru après, plus par frustration que par amusement. Je pouvais durer des heures comme ça à seulement gambader pour épuiser le singe !

Je finirai par l'apprivoiser hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSam 18 Mar - 6:53



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGEL
Anarchangel était décidément un homme plein de surprise.  Le cri qu'il poussa, Jay aura jurée qu'on l'aurait entendu jusqu'à l'autre bout du Plateau. Enfin libérée de l'emprise de la bête, elle se traîna en arrière, constatant les nouveaux dégâts qu'elle venait de subir. De nouvelles cicatrices, des trous dans les vêtements, du sang. Elle resta à terre et se comprima les bras pour empêcher le sang de couler.

Elle se dit qu'Anarchangel avait ses raisons de ne pas avoir frappé le monstre : il n'était pas assez fort. Il suffisait de le regarder, c'était une brindille ce gars. Passant ce détail, elle se releva, très difficilement et regarda la primate en face d'eux. L'attaquer, Jay voulait le démonter, ce stupide singe, n'en faire qu'une bouchée et très rapidement. Oh oui elle avait la rancune sévère. S'étirant les bras et les jambes, elle attrapa le bâton trouvé tantôt et attendit qu'Anarchangel se lance dans une course folle. Mais le garçon proposa une nouvelle idée qui ne laissa pas notre bulldog internationale stoïque.

_ Quoi ?! Mais t'es pas sérieux mec !

Mais il était trop tard, le jeune homme se lança dans un numéro d'imitation de singe tellement ridicule que Jay était persuadée que le ridicule le tuerait bien un jour. Elle soupira de découragement en pensant que ce garçon allait les faire tuer. Et puis il était parfaitement hors de question de traîner la bête jusque chez lui. Et qu'est-ce qu'elle aurait à y gagner, elle, dans cette histoire ? Des cicatrices et des vêtements en lambeaux !

Le regardant courir et empoignant de nouveau le bâton de tantôt, elle attendait le bon moment pour frapper. Mais c'était comme essayer de frapper une abeille en plein vol, cela demandait de la concentration. Inspirant, elle retenue sa respiration et pile au moment où le Pique passa devant elle, elle envoya son morceau de bois droit dans la gueule du monstre, l'envoyant de nouveau au tapis.

C'était maintenant ou jamais, soit essayer de tuer la bestiole, soit laisser Anarchangel se démerder avec le monstre. Elle jeta un bref coup d’œil en direction du Pique avant de plaquer son pied sur la gorge du monstre pour tenter de l'immobiliser un instant.

_ Alors j'te préviens, soit on lui démonte la gueule maintenant, ce qui était plutôt une bonne idée, soit tu te démerdes avec. Moi, j'me trimbale pas ça avec nous.

Elle mit toute sa force dans son pied, commençant à étouffer le singe qui gesticulait en envoyant ses griffes dans la jambe du carreau qui subissait avec des grimaces. Il n'allait pas rester grand chose que des morceaux de chairs charcutés.

_ Regarde ça ! Regarde le ! Ça s'apprivoise pas, c'est pas un putain de chiot ! Faut être le dernier des cons pour ne pas le voir !

Sans attendre une seconde de plus, elle leva le morceau de bois et l'enfonça dans un des yeux du primate, qui poussa un cri abominable, à percer les tympans. Elle s'y reprit plusieurs fois à enfoncer le bout dans le crâne vu que le bâton n'était pas taillé, c'était complètement immonde de voir un œil éclaté et des morceaux collés au bâton. Elle remua son arme de fortune quand il était assez enfoncé dans le crâne du monstre, afin de bien l'achever. Le corps du monstre fut pris de convulsions et Jay se recula, le fixant. Bouffe-toi ça, saloperie.

Elle se retourna vers le jeune homme, avant de s'accroupir pour regarder de plus près sa jambe meurtrie. Ça lui piquait, le sang n'allait pas tarder à couler à flot et elle ne donnerait pas cher de sa peau, elle ne tiendrait pas longtemps si elle ne faisait rien. Se tenant la tête et se relevant, Jay fut subitement prit d'un vertige et dû se rattraper à un tronc pour ne pas tomber.

_ Si tu veux un singe, vas te le trouver toi-même. J'suis sûre qu'il y en a d'autres. Il te suffit de pousser un cri et voilà la bande à Tarzan qui débarque.

Elle grimaça de douleurs, les dents serrées et commença à avancer en boitillant, il lui fallait trouver cette maison ou elle finirait morte, vidée de son sang, ici-même.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageLun 20 Mar - 11:18
Tout étais tellement rapide ! Jay me fit la leçon puis d'un seul coup planta son bâton dans l'oeil du primate ! Je veux un animal de compagnie mais cette bête était aussi dangereuse que les lapins qui s'en ont pris à ma base. Je ne pouvais quand même pas m'empêcher d'afficher un regard choqué lorsqu'elle tua pour de bon le monstre. En même temps si je me met à sa place, moi aussi je serais très en colère qu'un monstre me mord la jambe jusqu'au sang !

Je voyais le corps sans vie de la bête, puis Jay qui se relevait péniblement à cause de sa jambe qui lui faisait perdre beaucoup de sang... C'est vrai qu'à ce rythme elle pourrait crever ! J'ai jamais testé mais à ce qu'on raconte c'est pas bon de perdre trop de sang.

-Si tu veux un singe, vas te le trouver toi-même. J'suis sûre qu'il y en a d'autres. Il te suffit de pousser un cri et voilà la bande à Tarzan qui débarque.

Qu'on se le dise : C'était vraiment tentant de commencer à crier en frappant ma poitrine, mais est-ce que ça aurait vraiment améliorer notre situation ? Disons que pour la santé mentale de Jay j'allais m'abstenir pour cette fois-ci. En parlant d'elle, son état se détériorait à vue d'oeil... On doit se rendre dans cette maison le plus vite possible ou cette forêt sera son tombeau ! Je m'approcha d'elle lorsqu'elle faillis encore tomber au sol avant que je la rattrape. Je mis son bras autour de mon cou pour qu'elle puisse s'accrocher.

-Je suis sûr qu'on est pas si loin de cette maison, accroche toi !

Je me dis que la manière la plus rapide de se rends là-bas sans que Jay ne perde tout son sang serait de courir. Alors je couru avec Jay qui me tenait l'épaule et ce n'étais pas des plus facile je dois vous le dire !


Elle commençait à perdre beaucoup de sang à force que l'on cours mais on ne devais pas perdre espoir, une vie était en jeu quand même ! Je la tenais fermement avec mon objectif en tête en voyant les même arbre qui se ressemblent et elle courait comme quelqu'un qui court pour sa vie comme vous vous en doutez. Malgré sa blessure, l'adrénaline et mon support l'aidait à tenir le coup. Un simple regard derrière moi me montra une ligne de goutte de sang qui s'étends depuis qu'on a commencer à courir. L'avantage est qu'au moins on allait pouvoir retrouver notre chemin si il ne neige pas trop d'ici là.

Je voyais le toit s'approcher, il n'en reste plus beaucoup à courir ! Jay commençait à faiblir et à ralentir mais avec l'énergie du désespoir je continuais à y faire un support tout en tenant la cadence. Finalement arrivé devant un grand complexe qui semblait abandonné avec des fenêtre cassé (d'ailleurs il y avait un tas de fenêtre) pas de temps à perdre il faut rentrer à l'intérieur ! Je me rua devant la porte puis l'ouvris en me rendant compte que mon compagnon avait perdu connaissance. Je me précipita dans la pièce pour déchirer des rideaux et j'apposa le tissus contre la blessure de Jay.

-Allez tu peux pas me faire ça ! Reprends tes esprits on est arrivé !

J'appuya fort sur la blessure avec le tissu pour éviter plus d’hémorragie puis lui donna quelques claques sur les joues pour tenter de la réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageLun 20 Mar - 16:48



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGEL
Lorsqu'elle se sentit soutenue, le Carreau relâcha légèrement un peu sa force, se laissant guider par Anarchangel. Elle sentait sa jambe brûler, les blessures s'élargissant peu à peu à force de marcher. Les paroles du Pique la réconfortèrent un peu, tout comme son aide. Elle espérait pouvoir survivre et trouver un abri rapidement.

Lorsqu'ils commencèrent à accélérer la cadence, la vision de Jay se troubla et elle eut subitement un coup de chaud malgré la basse température, manquant de tomber d'épuisement. Sa jambe la tiraillait, elle pouvait à peine poser le pied à terre sans gémir de douleur. Mais il fallait continuer, elle se refusait à crever comme un chien ici, elle avait bien tenu six ans, pourquoi abandonner maintenant ? Non, hors de question. Le peu de force qui lui restait lui permettait d'avancer sans être un réel boulet, mais elle forçait beaucoup trop, le sang coulait à flots et dieu sait que ce n'était pas bon signe.

Ne pouvait à peine voir, elle devina quand même qu'ils étaient arrivés quand son regard aperçu un bâtiment difforme, elle avait du mal à voir. Mais c'est en rentrant à l'intérieur qu'elle lâcha la pression et se laissa tomber, incapable de se relever, ses forces l'avaient totalement quittées et elle se sentait sombrer dans l'inconscience.

Une odeur de moisissure lui souleva le cœur, une pression à la jambe la fit tressaillir (elle devina qu'on était en train de lui faire un garrot) et des claques au visage lui firent à peine ouvrir les yeux. Demandant à Anarchangel de l'aider à se relever, elle prit place sur une vieille chaise et remarqua quelque chose en dessous, une masse rouge. Elle saisit la chose et soulevant la masse, remarqua que c'était un petit sac, qui avait l'air en parfait état, d'une étonnante couleur. Quelque chose était inscrit dessus, mais elle eut du mal à lire à cause de sa vision trouble et due s'y reprendre à deux fois avant de comprendre.

_Tr-trousse de... pre...mier soin.

Bingo. Ses yeux s'ouvrirent en grand, si la vie n'était pas une salope, alors cette trousse allait l'aider. L'ouvrant sans plus attendre, elle examina le contenu et cru reconnaître du matériel médical de base.

_ Putain d'merde...

Elle demanda de l'aide à Anarchangel pour chercher des compresses stériles et de quoi désinfecter les plaies.

_ Trois compresses suffiront... et ça aussi, les tampons alcoolisés. Deux.

Sortant le tout, elle remonta le bas de son pantalon jusqu'au genou et déchira de manière désordonnée son collant de bas en haut, lui dévoilant entièrement sa peau tatouée. Les blessures étaient cachées par l'encre, mais on voyait clairement du sang couler, qui a avait commencé à ralentir son flux grâce au garrot. Elle appliqua un tampon alcoolisé sur les plaies et dû mordre dans son sweat pour ne pas crier de douleur.

Passant en premier temps le morceau de tissu sur le devant, il s'imbiba rapidement de sang et elle le jeta, pour passer aux blessures de derrière. La jambe nettoyée, Jay appliqua rapidement les compresses et saisit au passage un rouleau non stérile et se l'enroula sur toute une grande partie du membre, maintenant les compresses. Ses muscles se relâchèrent aussitôt, elle poussa un long soupir de fatigue et balançant sa tête en arrière, ses yeux se fermèrent.

_ J'pas l'habitude d'le dire mais... tu m'as sauvée la vie, toi aussi. Merci.

Elle avait du mal à se l'avouer, mais le gringalet l'avait sauvée comme elle avait pu le sauver tantôt. Voilà, sa dette était réglée, n'en parlons plus. Elle releva la tête au bout d'un moment, sa vision s'était rétablie et malgré la douleur à la jambe, elle commençait à reprendre des couleurs. Elle jeta sur le côté le deuxième morceau de tissu ensanglanté et rangea tout ce qu'elle avait sorti dans sa trousse. Elle se demandait comme cela pouvait être possible de trouver une telle merveille ici mais à présent, elle allait le chérir.

_ On d'vrait pas rester bien longtemps ici, faut juste que j'arrive de nouveau à marcher correctement. En attendant, on pourrait p't'être visiter c't'endroit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarchangel Alexandersson
Deux

avatar


Messages : 63
Points d'expérience : 146
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 18

MessageJeu 30 Mar - 18:18
Que de rebondissement ! Si c'était pas de cette trousse de premier soin ridiculement bien placé, ça en aurait été finis de ma compagnonne exploratrice ! Elle s'était même dénudé pour l'occasion en déchirant ses collant jusqu'aux genoux au péril de sa vie ! Il faut dire qu'en 1860 ça aurait passé comme une atteinte à la pudeur quand même. Pour ma part, vu que Laura a vidé mes couilles pour n'en faire que des raisins secs, aucune pensée sexuelle ne m'effleurait en regardant le corps de Jay en sueur avec des vêtements déchirés.

Ce fut pas de tout repos ! Trouvez les tampons tampons alcoolisés puis lui donner et avec l'adrénaline elle pu l'appliquer... J'avoue que ça frôlait le respect de ne pas avoir perdu son sang froid. Peut-être que tout comme moi, Jay n'est pas anxieuse et prends plus la vie comme une grosse blague sans trop s'en faire. C'est dû moins ce qu'elle me fait comme impression, ça tombe bien puisque ce sont mes personnes préférés !

Il était maintenant le temps de faire un tour, histoire de voir si il y allait pas y avoir un objet de valeur ou un animal de compagnie (indispensable). Mine de rien, le lieu était grand et bien sombre, on dirait presque un manoir, mais il n'est pas écris sur la carte... Mmmhh...


Oh oui mesdames et messieurs, mettez vous dans l'ambiance avec ce classique culte du début des années 2000...Hmmm ! Comme cette musique, ce lieu m'inspire qu'une émotion : Du bonheur. Je commença par explorer à l'étage... Tellement de pièces ! Je me demande si le manoir des carreaux est aussi grand.

-Dit, votre base ressemble vraiment à ça ?

Des pièces vides et poussièreuses jonchaient les couleurs lugubres, le plancher craquait et je sentais comme si une maladie, envahissait les lieux (du type bien chant et bien dégueulasse genre la Tuberculose). Si j'avais le masque à gaz de Leet ça aurait aidé pour essayer de pas contracter quelque chose (cette fois-ci ça ne me donnerait pas juste des champignons sur le bout du gland, non non non).

J'étais devant une minuscule porte qui donnait impression d'y avoir une garde-robe, j'ouvra la porte sans trop avoir d'attente, j'veux dire, c'est quoi le pire qui pourr...

-OH PUTAIN DE MERDE !!!

Un squelette m'était tombé dessus !! Je le repoussa aussitôt ! Je suis même pas capable de savoir si c'est un vrai ou non, pour en être sûr, je lui fracasse le crâne avec mon pied. On n'est jamais trop prudent ! Qui nous dis pas que prochainement il va pas y avoir une invasion de zombie ou de squelette ! Ça serait ben le bout d'la marde mais ça ne serais pas étonnant !

-Merde Jay tu penses que y'a du monde ici ? Du monde qui sont là depuis longtemps ? Du monde qui sont arrivé en même temps que nous mais sont déjà mort ? Hé merde... Continue de faire un tour si tu veux, je t'attends dans le hall... Si tu vois une nouvelle paire de pentalon et des sous-vêtements propre... Tu sais qui appeler hen ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Hatfield
Cinq

avatar


Messages : 51
Points d'expérience : 41
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageLun 3 Avr - 15:31



IN THE WOOD
ft. ANARCHANGEL
Ce lieu n'avait rien de sain ou de propre, Jay savait que des cadavres avaient traîné dans les couloirs, car une odeur de pourriture propre à un corps en décomposition envahissait les lieux et comme si cela ne suffisait pas, une étrange impression qu'une ou plusieurs maladies traînaient dans les airs envahissait notre Carreau au fur et à mesure qu'elle avançait dans les couloirs. Non, décidément, cet endroit n'était pas sûr, Jay pensa qu'elle et Anarchangel ressortiraient d'ici avec une saloperie de virus et que ça serait à la croix et à la bannière pour se soigner.

_ Non le manoir est plus... lugubre. Et vieux, j'dirai. Et sans cette odeur de cadavre dans les airs.

La tatouée avait du mal à suivre le Pique, elle s'appuyait contre les murs pour mieux se déplacer, mais l'idée même de toucher de la moisissure la fit tressaillir et elle enleva sa main, autant continuée en boitant. Quand Anarchangel s'engagea dans un escalier qui menait à l'étage, Jay préféra restait en bas, cela serait une galère de monter et très sincèrement, elle n'en avait pas envie. Les pièces en bas n'étaient pas rassurantes, elles se ressemblaient toutes et semblaient avoir accueilli beaucoup de monde, serait-ce un genre d'hôpital au vu du matériels restants ? Cela expliquerait l'odeur.

Quand Jay se posa dans un fauteuil roulant qui traînait dans une pièce, elle s'amusa un instant à rouler (difficilement) dans un long couloir, c'était plus rapide pour se déplacer et beaucoup plus confortable, elle trouva au passage un sac flambant neuf, ce genre de sac qu'utilisaient les randonneurs et qu'elle avait, elle aussi, utilisé auparavant, c'était foutrement pratique. Elle fourra sa trousse de soin à l'intérieur et le mettant sur ses épaules, revint ensuite vers l'escalier où Anarchangel était monté. S'apprêtant à attendre que le Pique redescende, elle entendu subitement l'autre là-haut crier à pleins poumons et ni une ni deux, Jay s'élança à toute vitesse dans l'escalier, oubliant sa douleur. Quand elle arriva dans la pièce d'où provenait le cri, le Carreau s'arrêta brusquement en voyant le squelette et recula vivement contre un mur. Ses yeux restèrent accrochés à chaque os qu'elle regardait et une expression de peur envahissait son visage.

_ J'sais pas mais... mais putain ça, ça fait flipper. C'est pas normal et... non c'est impossible.

Elle repensa aux photos qu'elle avait vues un jour dans une maison, des gens, de parfaits inconnus. Et si Anarchangel avait raison ? Si des gens avaient vécu ici avant leur arrivée ? Non, ce n'était pas possible... déjà que ce lieu ne pouvait se situer nulle part sur terre, personne aurait pu habiter ici avant eux. Mais peut-être...
Elle regarda le Pique partir et attendit un instant avant de le rejoindre, figée par ce qu'elle regardait. Ce corps, ces os, ce crâne à présent explosé... Elle se mordit un doigt pour ne pas céder à la panique avant de détourner le regard, s'en était trop. Il fallait qu'elle rentre pour se reposer, sa jambe lui faisait de nouveau mal après qu'elle eut à grimper l'escalier.

Elle se traîna jusque dans le hall pour rejoindre le jeune homme et l'invita à sortir de ce lieu bien trop creepy. Et au moment où elle passa le seuil, une odeur de frais et de nature lui envahit les poumons et elle ne manqua pas d'inspirer et d'expirer longuement comme pour se débarrasser de l'odeur de pourriture.

_ On s'casse, on en a assez vu et j'préfère vite oublier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageDim 16 Avr - 17:24
〖RP TERMINÉ〗

◇ Gain xps
─ Anarchangel Alexandersson : 15 xps
─ Jay Hatfield : 15 xps

◇ Points d'Influence

Piques : 1 pt
Carreaux : 1pt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
Une ballade dans les bois (FT. Jay) [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Plateau :: Forêt-
Sauter vers: