♠ Alvaro Suarez
Roi

avatar


Messages : 50
Points d'expérience : 107
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageLun 20 Fév - 19:30
Question 14 : Qu’est-ce qu’un centre commercial?

J’ai trouvé d’autre papier et une sorte de plume avec encre intégrée, et j’ai décidé de rédiger une liste de questions.  Rien de spécial, juste des questions sur le futur.  Parce qu’apparemment, je suis dedans.  C’est Ana qui me la dit, et pour lui, je suis quelqu’un du passé.  Mille sabords que c’est bizarre.  

Pour en revenir à ce centre commercial, ma première impression est celle-ci : It’s a huge, scurvy place.  Vraiment, ça a dû être un château avec plein de booty.  Évidemment, il ne semble plus avoir de quoi.  Mais peut-être que je vais trouver cette fucking panthère ici.  Ou pas.  En fait, je me suis retrouvé ici parce que j’ai pris la direction opposée d’Ana.  Je n’ai vraiment pas le goût de le croiser accidentellement et qu’il me demande pourquoi je ne suis pas à la base.  Le truc c'est que je ne lui pas dit que ladite panthère m’a lancé une pierre de feu.  Je ne blague pas, c’est vraiment une roche noire comme le charbon, fissurée de lignes enflammées.  Mon nom et celui d’Ana – j’ai découvert que son nom complet est Anarchangel Alexandersson – sont inscrits dessus.   C’est vraiment étrange, tellement que je n’en veux pas.  Vraiment, on dirait vraiment un bijou du diable, avec nos noms inscrits dessus pour nous rappeler qu'on va descendre aux enfers.  Alors pas question que je la garde avec moi!  Je sais que je pourrais juste la jeter maintenant pour en finir, mais je veux voir cette panthère pour lui foutre sa roche dans la gueule en lui disant : « That's what ye get fer messin' with th' Cap'n!»

J’essaie de rentrer le plus dans les pièces, pour les fouiller et voir si je ne trouverais pas quelqu’un ou quelque chose.  Aussi, je n’aime pas ce toit de verre.  J’ai marché dessous, et j’ai senti un flocon de neige tombé sur le bout de mon nez et un son de bris de verre sous mes bottes.  J’ai donc décidé de ne pas prendre de chance.  Mais ma seule découverte jusqu’à maintenant, c’est ce papier et cette plume.   Peut-être qu’en vérité je ferais mieux d’être plus à découvert, pour que la panthère me voit.  Parsambleu, j’ai l’impression qu’Ana a déteint sur moi.  Mais c’est bien pour ça que j’ai quitté le complexe, alors fuck it.  Je m’approche du milieu en regardant avec suspicion le toit de verre.   Plus loin, je vois des débris de verre en tomber.  Voilà!  C’est exactement ça que je ne veux pas qui arrive : que le toit me tombe dessus.  En plus, la neige ne va pas l’alourdir?  Quoique c’est une très petite neige…

Wait a minute…

HOLY GRAIL, JE VOIS UNE SILHOUETTE!

Pas sur le toit, mais là sur le second étage!  C’est exactement la même position, la même forme et surtout le même visage qui me regarde.  Shit!  Je crois qu’elle vient de se rendre compte que je l’ai repéré!  Elle détale!

-AVAST!

Je la poursuis, grimpant le plus vite possible au second étage, le poopdeck, et je la vois déjà loin de moi.  Bon sang, c’est rapide comme animal!  Comment suis-je supposé rattraper ça?  Je ne suis pas rapide comme ça.  D’ailleurs, je m’étonne que la bête ne m’attaque pas au lieu de fuir : Ana ne me l’avait pas décrit comme une bête qui saute sur ses proies pour leur arracher les tripes d’une façon des plus souffrantes?  Rapide comme elle est, elle aurait pu le faire avant même que je me rende compte de ce qu’il m’arrive.  Bref, je lui cours encore après, et je vois qu’elle se dirige vers une fenêtre.  Est-ce qu’elle va se jeter au travers?  Eh bien peu importe ses intentions, ça n’arrivera pas!  Je la vois ralentir, mais ce n’est pas assez pour que je la rattrape.   Puis j’ai une idée quand même badass.  Je m’arrête, sors la pierre de mon manteau, vise bien et la lance de toute mes forces vers la créature.   Vlam!  En plein dans le mille!  La roche diabolique a touché de plein fouet le creux du genou et force ce dernier à plier, de façon à ce que la panthère perde pieds – où devrais-je dire pattes?  Peu importe, je m’élance sur l’animal et le plaque contre terre.  Je l’immobilise rapidement en le couchant sur le dos et en plaçant mes genoux de chaque côté de son corps.  J’ai saisi ses pattes avant et je les colle contre le sol.  Assez cocasse à dire, mais on dirait vraiment une position que je prendrais pour draguer, violer ou fourrer une femme.  Just sayin’.  Je plante mes yeux dans les siens et je ne peux m’empêcher de murmurer :

-Ye one ugly motherfucker…

_________________


We are wolves of the seaaaaa!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croc Sanguinaire
Déesse

avatar


Messages : 34
Points d'expérience : 2014
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMer 1 Mar - 21:55
Étant la créatrice de toutes les espèces animales, il ne m’a jamais été possible de tous les représenter en même temps. Je ne suis pas à l’image d’un animal : ce sont eux qui se forment à partir d’infinies facettes, qui vont et viennent sans toujours faire partie de moi. Ce n’est qu’au fil du temps, avec les différentes incarnations humaines, que j’ai commencé à avoir ma propre personnalité. Méfiante, nerveuse, instinctive… bestiale. Ce sont des traits bien présents chez la faune, mais ça ne veut pas dire que les espèces ne peuvent pas en développer d’autres. La curiosité, l’attachement, la collaboration entre les espèces… et le simple fait de ne pas toujours être une proie ou un prédateur. À cause de l’être humain, ce trait a pris beaucoup de pouvoir et a déteint sur mon domaine… et mon domaine, à son tour, a déteint sur moi.
Mais avec moi, ça fonctionne par phase.

Promenant mes doigts sur la rampe métallique d’un garde-fou, j’admire le plafond de verre qui me permet de voir le ciel comme si j’étais dehors, en écoutant attentivement les bruits de pas venant de l’étage plus bas. Je sais de qui il s’agit, cet homme des eaux à qui j’ai dû donner un cristal, mais même après avoir quitté les lieux, je suis restée curieuse de voir cet homme de plus près. Les hommes des eaux existent toujours, mais ils ne sont pas pareils, ils ont évolué. Celui-là vient du passé. Il y a bien une raison pour que certaines espèces s’effacent ainsi, et il est impossible de les ramener telle qu’elles étaient, mais ici, sur le Plateau de jeu qui n’appartient à aucune époque, toutes les espèces peuvent cohabiter. Et pour moi, il est toujours intéressant de revoir certaines bêtes disparues revenir, avoir une seconde chance…
Comme l’homme des eaux.

Enfin, je le vois apparaître dans mon champ de vision, mais mon amusement ne dure pas : il m’a vu! Ce n’était pas ça le plan, je sais qu’il va vouloir des réponses! Sans attendre, je tourne les talons et cours à toute vitesse, le cœur battant à tout rompre sous l’effet de l’adrénaline. Je pourrais simplement prendre ma forme d’énergie pour partir, mais je n’aime pas faire ça, du moins, pas avant d’avoir su me sortir d’un mauvais pas physiquement. C’est un jeu, que je ne peux quitter qu’après avoir gagné ou perdu. Faute d'avoir la survie comme motivation, je peux bien trouver mes plaisirs ailleurs.
Je suis peut-être plus rapide, mais l’humain a plus d’un tour dans son sac.

Avant que je ne puisse rejoindre la fenêtre, je sens un grand coup dans le creux de mon genou et je m’affale de tout mon long au sol, sifflant de déplaisir et tentant de me reprendre pour me relever, mais je n’en ai pas le temps. Il m'a lancé son cristal! L’homme des eaux me rattrape et m’immobilise rapidement, m’écrasant de tout son poids pour m’empêcher de me relever. Cette fois, c’est trop : je feule le plus fort possible pour le menacer.

-HRSSSS!!!

Il m’invective à son tour et je me débats et grognant et claquant des dents, menaçant de le griffer s’il ne s’éloigne pas. Je ne croyais pas qu’il se servirait de son cristal comme projectile. Il est censé le chérir comme un trésor… il est vraiment différent des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Alvaro Suarez
Roi

avatar


Messages : 50
Points d'expérience : 107
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageJeu 2 Mar - 11:11
-HRSSSS!!!

Bloody hell
faites qu’elle ne m’atta…qu’elle ne m’attaque…qu’elle…

WAIT A MINUTE, LA PANTHÈRE A UNE PAIRE DE SEINS!

Et ses bras, c’est clairement des bras humains!  Je suis en train de réaliser la grande erreur mais en même temps, c’est facile de se tromper avec cette allure et cette attitude bestiale que cette fille a.  Parce que oui, ce n’est pas une panthère noire : c’est une lass.  Mais qui, que diable, cours à quatre pattes et injective les autres à la manière d’un chat?  Les sauvages, bien sûr, avec leurs coutumes si étranges et liées avec la nature.  En plus, les sauvages n'ont vraiment pas de pudeur, comme je peux en juger avec les vêtements qu’elle porte. Le masque n’a pas dû m’aider non plus dans mon erreur : en quoi est-ce supposé ressembler à un humain, ou même à un animal?  On va encore blâmer ça sur ses croyances de sauvages.  D’ailleurs, j’aimerais bien le lui enlever et voir son véritable visage, par curiosité.  Je le prends à deux mains, retenant mon souffle, craignant le visage que je vais voir…

Le masque ne s’enlève pas.

Je donne des petites secousses, puis des plus grosses secousses.  La sangle qui retenait son visage finit par céder, et tandis que j’ai le masque entre mes mains, je sens la tête tomber lourdement derrière.  Je grimace en imaginant comment ça doit être désagréable de tomber son crâne ainsi, puis jette le masque un peu plus loin et hors de sa portée.

-Tiens, tu en n’auras plus be–what happened to your face??

Ne craignez rien, son visage n’est pas déformé!  Bon, la cicatrice au beau milieu ne contribue pas à son charme, mais ce n’est pas ça que je veux dire : je veux dire que l’air qu’elle fait la rend plutôt laide.  Elle me regarde, sévère et pas si contente que ça – pour ça je ne peux pas la blâmer pour des raisons évidentes.  Autrement, elle est correcte.  J’aurais cru que le fait qu’elle soit peu vêtue rajoute de quoi à sa beauté, mais je crois, au contraire, qu’elle devrait se balader le plus couverte de vêtements possible.  Je regrette un peu d’avoir jeté le masque plus loin soudainement.  D’ailleurs, n’a-t-elle pas froid?  Aucun frisson ne parcourt sa peau basanée.

Je m’essaie à lui poser une question, sans savoir si elle parle ma langue ou pas.

-Alors, comment tu t’appelles?  Est-ce que tu comprends ce que je dis?

Je fais des mimiques pour traduire mes mots dans une langue qu'elle pourrait peut-être comprendre, mais ça ne ressemble à rien, alors j'abandonne la gestuelle.  Je m’étire pour saisir la pierre du diable qui traînait, et je la lui montre.

-Pourquoi tu m’as lancé ça derrière la tête?  

De mon autre main, je soulève légèrement une partie de mon chandail pour lui montrer un peu mon tatouage.

-As-tu un tatouage de couleur comme ça?  Un pique?

_________________


We are wolves of the seaaaaa!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croc Sanguinaire
Déesse

avatar


Messages : 34
Points d'expérience : 2014
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMer 8 Mar - 21:20
-Je m'appelle Croc Sanguinaire.

Je parle calmement, parfaitement immobile malgré mes muscles tendus comme ceux d'un félin prêt à bondir, l'observant alors qu'il promène son regard sur mon corps sans aucun désir. Soit je ne suis pas à son goût, soit nos races différentes suffisent déjà à le repousser, même inconsciemment. L'un et l'autre me suffisent pour ne pas le considérer plus qu'un autre tas de chair sur lequel je n'ai aucun pouvoir.
Seulement, ma mission me pousse à agir autrement.

-Mes frères et sœurs m'ont donné une tâche à accomplir. Et je l'ai fait.

Je pourrais me libérer, l'attaquer sauvagement après qu'il ait osé m'enlever mon masque, mais ce ne serait pas très joueur de ma part. Car ce n'est que pour s'amuser, pour tester et éveiller les émotions, dans ce jeu auquel j'ai accepté de me prêter, on ne tue pas.C'est ainsi que les enfants apprennent à survivre. Mais étant immortelle, je peux bien me prêter à l'activité autant que je le veux.

Je me redresse un peu et approche mon visage du sien, pour sentir son odeur de feu, de sang, de pourriture et d'eau de mer. Ce n'est ni l'odeur de la mort, ni celle de la chasse telle que je la connais : c'est celle de la guerre.

-Ton chez-toi doit te manquer.

J'esquisse un sourire à la fois satisfait et moqueur, le fixant sans aucune peur suite à cette cruelle pique, je repose doucement ma tête contre le sol. Oh oui, le monde qu'il a connu va bientôt ressembler à un paradis, comparé à ce qu'il va trouver ici.
Me désintéressant déjà de sa réaction, je pointe du menton le cristal qu'il tient entre ses mains. Un geste qui me surprend toujours.

-Tu devrais y faire plus attention. Ce cristal est à toi, maintenant, parce que tu es le Roi, et tu vas en avoir besoin pour protéger ton clan.

Il décide ensuite de me montrer son tatouage, ne sachant pas non plus ce que cela veut dire. Je laisse échapper un soupir. Si la marque sur sa peau ne m'avait pas convaincu du contraire, j'aurais pu croire que j'avais choisi la mauvaise personne.

-Non, pas moi. Les membres de ton clan en auront un, comme celui de l'autre homme qui t'accompagnait. Il peut être n'importe où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Alvaro Suarez
Roi

avatar


Messages : 50
Points d'expérience : 107
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageJeu 9 Mar - 16:29
Croc Sanguinaire?  Ouais, c'est définitivement une sauvage, avec un nom pareil.  Mais au moins, elle comprend et parle ma langue.  Je n'aurais pas aimé me faire dire un nom incompréhensible et imprononçable, du genre «Yàsoüdlödfkäk».  Alors je m'estime chanceux.  Quoique je l'aurais plus été si la sauvage était tranquille et soumise au lieu de jouer à la baveuse.  Car oh oui qu'elle est audacieuse: elle a juste approché son visage du mien et m'a dit sur un ton baveux et provocateur:

-Ton chez-toi doit te manquer.


Ooooh c'est méchant ça, et surtout pas bien pensé, parce que sans doute que elle aussi, elle s'est fait arrachée de son chez-soi.  Mon regard se durcit.  Au début je voulais rire de sa gueule en lui disant: «Pfff, faudrait que j'en aille un!».  Ce qui m'a empêché de le faire, c'est cette cruelle réalité: j'avais un chez-moi.  C'était la mer et ma frégate, puis après c'était Raja...je n'avais jamais interprété cela comme un chez-soi, juste une source de bonheur.  Je réalise que Croc a raison, je m'ennuie de mon chez-moi, mais pas tant que ça, étrangement.  D'accord c'est pas superbe ici, mais hé, c'est quand même excitant, savoir que je suis dans une version du futur.  En plus, il n' y a personne ou presque.  Mais en réalité, pas tout à fait apparemment...

Cela dit, la femme est la première personne que je vois sauf Anar.  C'est bien de savoir qu'il y a d'autres personnes, surtout qu'elle parle de frères et de sœurs qui lui ont charger de sa tâche.  Quelle tâche?  Me lancer une pierre?  En croyant que j'allais saisir immédiatement leurs croyances à la con?  Ce n'est pas du monde, sa famille de sauvages!  En fait non, ce n'est pas une pierre: c'est un cristal.  Je crains un peu de demander pourquoi elle dit que c'est un cristal alors que c'en est définitivement pas un et qu'elle me sort que c'est un cristal sacré qui va évoqué le dieu de feu.  J'ai cette pensée d'écraser son «cristal» et de la voir s'écrier: «Sacrilège!  Le ciel va s'embraser et nous tomber sur la tête!».  Ahaha...en fait ce n'est pas si drôle, oubliez ça.  Mais elle dit que le cristal est à moi et qu'il me protégerai, moi et mon clan.  Pour la première partie, si c'est une roche de valeur je suis d'accord, mais la deuxième partie je n'y crois pas vraiment.   Premièrement parce que je n'y crois pas vraiment et deuxièmement, elle n'est pas claire dans ses propos.  Be more specific, ye piece of shit!

Elle me dit qu'elle n'a pas de tatouage, et là je suis pris de court.  Ma première pensée est que c'est elle et sa petite famille cinglée qui nous a foutu ici, mais j'oublie l'idée quand elle parle de clan.  Oh non, est-ce que Anar et moi avons fait un voyage outre-mer dans le futur, kidnappés par des sauvages du passé qui nous forcent à s'adapter à leur mode de vie?  Mais alors, pourquoi ces sauvages connaissent le symbole de pique, si c'est d'origine européenne? Ou peut-être que pour eux, ça veut signifier autre chose.  C'est peut-être eux, morbleu, qui nous ont tatoués?  Je ne vois pas qui d'autres.  

Bon, elle a dit des réponses, tant mieux.  J'espère qu'elle va détester la suite, car j'ai d'autres choses à lui dire...

-Ta tâche hein?

J'incline légèrement ma tête pour montrer que je ne suis pas du tout convaincu de sa performance.  Par mes yeux seulement, je lui dis : «Seriously? Ye really think 'tis over?».  Je la regarde, pas impressionné du tout, et je commence à la questionner, en ponctuant quelques questions de commentaires:

-Merci pour ton cristal sacré, mais en quoi ça ressemble à un cristal?  Et en quoi c'est supposé me protéger?  De la malchance? De la colère des dieux?  J'suis superstitieux, mais y a des limites.  Donc tu remercieras tes frères et tes sœurs en les lapidant de ma part.  Et comment ça se fait que je suis roi et que j'ai un clan?  Est-ce pour ça que mon tatouage a un K?  Est-ce que ça veut dire que tous ceux qui ont un tatouage apparu soudainement sur leur corps font parti de mon clan et sont sous mon commandement?  D'ailleurs, c'était vraiment chien votre choix d'emplacement pour Anar, vous auriez pu penser à un endroit plus approprié.  Pourquoi un pique?  

Attendez un peu, je comprends maintenant pourquoi je ne l'accuse pas elle de nous avoir amené ici: elle n'aurait pas pu, ce n'est qu'une humaine!  Peut-être qu'au final, ses dieux existent vraiment!  Il n'y a que les dieux qui sont assez puissants pour voyager dans le temps et kidnapper des gens du passé et du futur, non?  Bloody hell...c'est incroyable...

Je plisse des yeux devant Croc qui me fixe.

-C'est les dieux qui nous ont transportés ici, Anar, moi et plein d'autres?  

J'espère qu'elle n'espère pas que je vais débarquer de sur elle, car ce n'est vraiment pas sur le point d'arriver.

_________________


We are wolves of the seaaaaa!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croc Sanguinaire
Déesse

avatar


Messages : 34
Points d'expérience : 2014
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMer 15 Mar - 21:35
Évidemment qu'il doute. La crédulité est rarement un trait fort parmi les espèces, et la méfiance est chose courante. Et puis, le concept de pouvoir n'est généralement connu que des dieux, je peux comprendre qu'il ne me croit pas... mais d'où il pose des questions sur le fait que ce n'est pas un cristal? Et sur le choix de l'emplacement des tatouages? Qu'est-ce que j'en sais, et qu'est-ce que ça peut bien lui faire? Ce sont bien les derniers de ses soucis! Ainsi, plutôt que de réfléchir à une réponse approximative, je me contente de répliquer d'un ton dur.

-Si tu ne le veux pas... redonne le moi.

Je m'en moque bien si un des clans n'a pas de cristaux. Mes frères et sœurs en seront plus énervés que moi, si ça veut dire que les Piques s'étendront trop vite face aux vagues de calamités que nous préparons pour eux, mais si leur chef est trop obstiné pour garder son cristal, eh bien tant pis pour eux. Cela dit, les hommes des eaux sont des êtres plutôt avares, et donc le nouveau Roi préfère garder son trésor que de le rendre. Ce à quoi je ne peux qu'acquiescer, avant de poursuivre mes explications.

-Il t'aidera. Les membres de ton clan porteront tous un tatouage de Pique et leur nom apparaîtra sur ce cristal quand ils arriveront, et il les attirera jusqu'à toi, leur Roi... il fallait bien que tu sois reconnaissable.

Je dis ça en pointant du menton son tatouage avec un rictus mauvais.

-Il a bien d'autres pouvoirs, mais tu devras les découvrir par toi-même. Sans cela, vous ne survivrez pas bien longtemps ici, alors je te conseille de ne pas perdre de temps.

Enfin, il demande si ce sont les dieux qui l'ont emmené ici. Je souris. S'il savait... je plante mon regard dans le sien et lui répond d'un ton plat.

-Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Alvaro Suarez
Roi

avatar


Messages : 50
Points d'expérience : 107
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageLun 20 Mar - 16:42
D’accord, elle a vidé son sac.  Elle n’en dira pas plus et j’ai l’impression qu’on tourne en rond.

Le cristal, que j’ai enfoui vivement dans ma poche en m’exclamant «Non!» quand elle m’a offert de le reprendre, est lourd de mystère.  Ce n’est toujours pas très clair, mais c’est déjà mieux que tout à l’heure.  C’est une pierre magique qui va m’aider.  Elle servira de piste pour les personnes de mon clan afin qu’elles viennent me rejoindre.  Pour le reste, c’est la stupide phrase «Tu devras les découvrir par toi-même.»  Qui aime cette phrase?  Personne!  Alors pourquoi ça se dit encore?  Au moins, je sais maintenant à quoi servent les noms.  Merci pour ça, Croc.  Vraiment.  En tous cas, son petit rire sinistre en regardant son tatouage ne me dit rien de bon.  Ma peau en hérisse de dégoût et l’envie me prend de débarquer de sur elle comme si elle équivalait à de la peste.  Pourquoi j’ai encore plus cette impression que c’est vraiment elle, de toute sa tribu, qui a eu l’honneur de me le faire, mon tatouage de roi?  Ouais, je suis un roi maintenant.  Je dois l’admettre, me donner un si grand statut de pouvoir me plaît, alors je ne vais pas continuer à rouspéter pour ça.  

Je n’aime pas comment elle dit survivre.  C’est comme si ça allait être vraiment dur, d’où la nécessité du cristal magique.  Je dois découvrir moi-même en quoi il va être utile, pff…Et elle me dit de ne pas perdre de temps.  Shit, je n’aime pas comment elle dit ça, mais c’est ce qui me convainc le plus que le cristal est important.  That’s it, c’est mon booty.  Je crois que si c’est si important que ça, je serais mieux de l’enterrer.  Je sais que les noms qui sont inscrits dessus sont importants, mais je m’en balance, surtout si mes sujets vont être attirés jusqu’à moi.  Alors autant bien le cacher à la base.   Et merde, que c’est moche dire roi et sujets!  Gardons le thème du Capitaine Suarez et de son équipage de Piques.

Mais le pire, selon moi, c’est qu’elle affirme ma plus grande crainte : c’est des divinités qui nous ont transporté ici.  Morbleu, comment on est supposé s’en sortir?   Des dieux, merde!  Si Croc ne m’offre pas l’option de sortir d’ici, c’est qu’il y en a probablement aucune!  Calme-toi Alvy, c’est correct si tu ne peux pas t’en aller.  Pense à tout ce que tu pourras faire ici sans autorités et sans lois pour t’arrêter.  C’est ça, il n’y a pas de raison de paniquer.

Soupirant, je m’ôte de son corps, et je l’aide galantement à se relever.  Puis je lui dis suavement :

-Tu vois?  Ta tâche n’était pas terminée.  Maintenant elle l’est.

Je ramasse son masque et je lui tends.

-Tiens…


Je l’échappe dès qu’elle tend la main pour le reprendre.

-Take your mask and get the fuck out of here.

Sur ce au revoir, je quitte moi-même les lieux.  Je repasse mentalement toute notre conversation et je l’analyse.  Ça alors, j’ai des pouvoirs.   Je ne sais pas comment je vais réussir à les utiliser, mais on verra ça plus tard.  Peut-être que ça vient naturellement aussi? Peut-être…

Mais avant toute chose, allons cacher mon trésor.

_________________


We are wolves of the seaaaaa!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Ravageuse
Déesse

avatar


Messages : 38
Points d'expérience : 2038
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageMar 28 Mar - 6:55
〖RP TERMINÉ〗

◇ Gain xps
─ Alvaro Suarez : 10 xps

◇ Points d'Influence

Piques : 1 point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



Message
Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de la mascarade: les masques tombent ft. Croc Sanguinaire (RP privée) [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [bal]Que les masques tombent
» [INTRIGUE] Les masques tombent
» Quand les masques tombent | Bastian & Lilith
» Les anges déchus tombent les soirs d'orages ~PV Reivax~[Terminé]
» La Mascarade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Né-Andarta :: Ville abandonnée :: Quartier Sud :: Centre commercial-
Sauter vers: